Manif_bourse8

ASSEMBLEE PUBLIQUE

DE

BLANC-MESNIL AU COEUR

LUNDI 29 SEPTEMBRE 2014

A 19H

A LA BOURSE DU TRAVAIL.

La politique, que nous subissons, se traduit par une aggravation de nos conditions de vie. Accroissement du chômage, baisse du pouvoir d'achat des salaires et des retraites, remise en cause des droits du travail, développement des expulsions locatives, augmentation de la précarité sont, malheureusement, le quotidien de plus en plus de Blanc-Mesnilois. Ces dégradations sont le résultat d'une politique menée au nom de la lutte contre les déficits, pour les investissements productifs, la croissance et la compétitivité, qui loin d'atteindre les objectifs annoncés entraînent notre pays dans la spirale de déflation et de la régression dont les seuls bénéficiaires sont les actionnaires et le spéculateurs.

Ces choix,les salariés et les retraités en paient le plus lourd tribu. Les actionnaires et les spéculateurs se gavent, sur le dos du travail des ouvriers, des employés, des techniciens, des agents de maîtrise et les cadres qui sont méprisés, malmenés.

 

l'hévelte

Face à cela le conseiller spécial et son porte parole le maire UMP apportent leur soutien aux initiatives et autres provocations de Gattaz, président du medef, en choisissant entre autre, la fermeture de la bourse du travail du Blanc-Mesnil. Ainsi ils indiquent très clairement vers qui vont leur solidarité.

La situation est d'une extrême gravité. Face à celà, Les Blanc-Mesnilois ont besoin d'élus locaux qui luttent à leurs cotés pour réduire et amortir les conséquences des politiques nationales et européennes. Ils ont besoin d'élus locaux qui partent de la réalité pour construire un autre avenir. Malheureusement, ils sont confrontés à une municipalité UMP/UDI qui passe, le plus claire de son temps, à faire des provocations aussi minables et passéistes coutant chère aux finances communales, et n'apportent rien de concret au habitants.

 

Culture et ignorance

Pour notre part, nous n'avons pas de temps à perdre. Il y a des questions plus urgentes et nécessaire à traiter. Les questions qui se posent aujourd'hui dans notre ville ont pour nom: les rythmes scolaires, la promesse non tenue de la gratuité de la restauration scolaire, la construction d'une nouvelle école élémentaire dans le quartier du 212, la construction d'un nouveau conservatoire de musique et de danse, la poursuite du développement de la solidarité internationale et de la Paix, l'élaboration d'une politique culturelle,l'accélèration d'une politique de développement durable, par la mise en place d'une politique audacieuse de traitement des déchets, la poursuite de la rénovation urbaine et la construction de logements, la construction d'une deuxième maison de retraite, la poursuite de l'action autour du RERB, de la réponse à l’enquête publique sur le futur réseau du Métro Express du Grand Paris, sur la sécurité publique avec quelle police municipale.

Nous vous attendons très nombreux A L'ASSEMBLEE PUBLIQUE DE BLANC-MESNIL AU COEUR LE LUNDI 29 SPTEMBRE 2014 A 19H , A LA BOURSE DU TRAVAIL.Nous débattrons, pour construire ensemble un avenir en agissant à partir et sur notre réalité locale, pour imposer nos choix maintenant, en contribuant ainsi à la construction d'une alternative de transformation sociale, porteuse du progrès social et s'inscrivant dans un perspective de développement durable.