FOLIO DU BLANC-MESNIL

05 septembre 2015

REFUGIES AGIR: rendez-vous à 17 heures place de la République à Paris.

Alain_Ramos

Citation de Stefan ZWEIG.

«Regardes-les donc bien ces apatrides, toi qui as la chance de savoir où sont ta maison et ton pays, toi qui à ton retour de voyage trouves ta chambre et ton lit prêts, qui as autour de toi les livres que tu aimes et les ustensiles auxquels tu es habitué.

Regardes-les bien ces déracinés, toi qui as la chance de savoir de quoi tu vis et pour qui, afin de comprendre avec humilité à quel point le hasard t'a favorisé par rapport autres.

Regardes-les bien ces hommes entassés à l'arrière du bateau et va vers eux, parle-leur, car cette simple démarche, aller vers eux est déjà une consolation; et tandis que tu leur adresses la parole dans leur langue, ils aspire inconsciemment une bouffée de l'air de leur pays natal et leurs yeux s'éclairent et deviennent éloquents.»

Merci à Guillaume Duval d'Alternatives Économiques, d'avoir fait resurgir cette citation des années 1930.

 

 

Posté par Alainramos à 15:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 septembre 2015

Une photo, qui montre toute la barbarie dont est capable le monde!

la_grande_pais_humaine_est_possible

Abasourdi par cette photo qui montre toute la barbarie dont est capable le monde. Les mots, comment éviter ceux qui permettent, à bon prix, de se donner bonne conscience. D'abord exprimer ma compassion à ce père, seul survivant de ce naufrage qui a emporté toute sa famille, exprimer ma solidarité à ces peuples qui fuient les guerres, les dictatures, la misère.

Aujourd'hui, et pendant combien d'heures et de jours, des torrents de compassion vont se répandre sur les médias. Brusquement, plus personne évoque les tombereaux de haine, de racisme et de xénophobie qui depuis des années sont distillés, par les Le Pen, Phillipot, Zemmour Ménard et autres, relayés complaisamment par des médias qui en mal d'audience distillent l'acide de la peur de l'autre, pour détourner la réflexion et l'action collective les salariés, pour protéger les uniques et véritables responsables du développement des inégalités et des régressions de toutes natures, l'oligarchie financière. Comme il est bien commode ce doigt qui montre l'étranger, le réfugié comme responsable de l'aggravation du chômage.

Mais le pire, c'est que derrière ces prises de position «morale», le même cynisme se poursuit. Tout est mis en place pour ne parler que des conséquences en continuant de véhiculer les ferments des peurs, le tout pour éviter de parler des causes. Causes qui sont le pillage des pays meurtris, par des conflits «religieux» qui ne sont que le masque des poursuites des guerres impérialistes. Pillages des matières premières et ventes d'armes.

Donc, il a suffit de cette terrible photo, qui n'est que la pointe de l'immense drame de la crise des réfugiés, pour que les responsables accélèrent le mouvement des prises de décisions pour améliorer l'accueil ce qui est un petit progrès. Mais nous attendons sans illusions les prises de décisions conduisant éradication des causes de cette crise migratoire.

Après le génocide arménien au début des années 1920, la France a accueilli 140 000 réfugiés. Après la guerre civile espagnole en 1939, la France a accueilli 440 000 réfugiés républicains.

Mais les tombereaux de haine, de racisme, de xénophobie déversés sur notre pays depuis de trop longues années, pour déstabiliser le contrat social de notre République, les choix assumés de bafouer la démocratie pour imposer les politiques d'austérité aux peuples européens, font qu'aujourd'hui au pays des Lumières, les valeurs de Liberté, d' Égalité et de Fraternité sont fragilisées et donnent une bien piètre image de la France.

Ce soir la compassion, la solidarité sont nécessaires, mais à l'évidence il y a urgence à faire taire celles et ceux qui développement les ferments de la haine. Les mots sont nécessaires pour les combattre et il faut les dire. Mais la meilleure des réponses doit se concrétiser en actes, en actes qui réduisent les inégalités sociales, afin de rendre inaudible l'extrême droite xénophobe.

 

Posté par Alainramos à 11:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 septembre 2015

Non à la fermeture du point d'accueil de la Sécurité Sociale, Folio appelle à signer la pétition que vous propose le PCF.

assurance_maladie

Le point d'accueil de la Sécurité Sociale du Blanc-Mesnil fait parti des 18 sur les 33 que comptent la Seine Saint Denis qui doivent être fermés. La Sécurité Sociale de notre département souhaitant faire 1% d'économie sur son budget.

Depuis des décennies, tout est fait pour dévaloriser notre Sécurité Sociale, déficit organisé, pour faire diminuer les remboursements, pour favoriser les assurances privées. Alors que la fraude patronale annuelle représente, plus que le déficit constaté de la Sécurité Sociale, sans oublier les exonérations de cotisations sociales accordées de manière quasiment systématique au patronat.

En un mot, tout fait pour déstabiliser la Sécurité Sociale, qui gère nos cotisations sociales, épargne collective qui est partie intégrante de notre salaire. Cette masse importante d'argent, le Medef et l'oligarchie financière souhaitent se l'accaparer pour la transférer vers les assurances privées et ainsi alimenter la spéculation boursière et l'économie de casino.

Imaginons un instant, les risques que cela comportent. Cette économie de casino qui va de bulle spéculative en bulle spéculative, de crise en crise financière, l'oligarchie financière aurait tôt fait d'y engloutir nos cotisations sociales. Actuellement, nous percevons les prémices d'une crise financière qui si elle devait éclater sera plus dure et plus forte que celle de 2008. Comme vous le voyez nous avons un intérêt collectif à que ce type de magouille ne réussisse pas.

Deux points, pour comprendre la nécessité collective de protéger et développer la Sécurité Sociale. Le premier, la gestion de nos cotisations sociales coûte dix fois moins chère que la gestion des contrats d'assurances gérés par les compagnies privées. Le second, ce que le Medef appelle charges sociales, comment appellerait-il le paiement des contrats d'assurances privées qu'il rêve de nous imposer «des légèretés sociales» Il ne faut jamais perdre de vue que le budget de la Sécurité Sociale est à nous les salariés. Les cotisations sociales sont nos remboursements maladies, pour nous, pour nos enfants et nos retraites d'aujourd'hui et demain. Les cotisations sociales c'est du salaire différé,de l'épargne collective et de la solidarité. ALORS PAS TOUCHE A LA SECURITE SOCIALE.

Voilà pourquoi il faut agir pour que le point d'accueil du Blanc-Mesnil reste ouvert et disponible au plus grand nombre. Il y avait déjà eu des tentatives, mais les élus de gauche qui géraient notre ville avant avril 2014, avaient su mobiliser la population pour l'empêcher. Dans les villes de gauche, la mobilisation de la population et des élus ont réussi à obtenir le maintien des points d'accueil.

Malheureusement, aujourd'hui nous avons une municipalité de droite extrême, elle communique, fait du vent, elle est velléitaire et surtout elle sert les intérêts du Medef. Sur ce dossier son action n'a été que la publication d'un communiqué vengeur, pour se coucher tout aussi rapidement devant la décision de la CPAM du 93. Le résultat le point d'accueil du Blanc-Mesnil est toujours fermé. En un mot la situation des plus fragiles de nos concitoyens, les malades chroniques, les retraités, les handicapés, la droite extrême elle s'en fout.

Folio du Blanc-Mesnil, soutient l'initiative des communistes de notre commune et nous appelons à signer massivement la pétition qu'il vous propose.

Posté par Alainramos à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 septembre 2015

Rentrée problématique au lycée Mozart, nous refusons la proposition du rectorat de la faire "EN MODE DEGRADE"!

 

_cole_de_la_r_publique

La rentrée scolaire 2015/2016 est problématique au lycée Mozart. De nombreux et graves dysfonctionnements, sur les emplois du temps des élèves et des professeurs ont été constatés. La très grande majorité des emplois du temps n'est pas réglementaire.

Les horaires dus aux élèves et dans de nombreuses matières ne sont pas respectés. Il manque par exemple 2h et demi de SVT en terminale scientifique, 1h de littérature en terminale littéraire, il n'y a aucune heure d'espagnol en STMG.

Des emplois du temps comprenant des aberrations pédagogiques tel 5h de mathématiques de suite dans une journée pour une classe de seconde.

Les services réglementaires des professeurs ne sont pas respectés, des professeurs en temps partiels mis en temps plein, ce qui entraîne la nécessité non anticipée de faire venir de nouveaux professeurs à deux jours de la rentrée.

Cette situation était largement prévisible. Dès le mois de juin 2015, le rectorat de Créteil avait été largement informé pour y remédier, mais rien n'a été fait.

La seule réponse l'envoie le premier septembre 2015 du Proviseur Vie Scolaire de l'académie de Créteil qui propose à l'équipe pédagogique de faire une rentrée «en mode dégradé». Bref, l'académie propose de bricoler des emplois temps provisoires, avec des professeurs principaux provisoires et donc de recevoir les élèves dans des conditions inadmissibles.

Les lycéens de Mozart ont droit d'étudier dans des conditions décentes, des conditions comparables autres lycées de la région Île de France.

Nous partageons la réaction ferme de l'équipe pédagogique du lycée Mozart réunie en AG le 1° septembre 2015, nous réclamons avec elle le décalage de la rentrée afin que l'accueil des élèves se fassent dans de bonnes conditions.

Nous espérons avec elle, que les élèves puissent être accueillis le plus rapidement possible.

 

Article écrit à partir du communiqué fait par l'AG du 1°septembre 2015.

Posté par Alainramos à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 septembre 2015

Ateliers d'été agriculture urbaine 2015

coquelicot

Ateliers d'été Agriculture Urbaine 2015

31 août 2015

Les avis d'expulsion des logements concernent aussi des fonctionnaires territoriaux de la ville du Blanc-Mesnil!

 

information_citoyenne

Quitte à être répétitif, Folio du Blanc-Mesnil est sous le coup d'une plainte en diffamation, pour avoir dans un article paru le 31 octobre 2014 écrit « sept mois de harcèlement du personnel municipal». Nous devons aussi nous souvenir du dimanche 26 octobre 2014 où un ingénieur territorial avait mis fin à sa vie dans des conditions particulièrement dramatiques. Ce drame avait obligé la municipalité de droite extrême à organiser une réunion, le 4 novembre 2014, de l'ensemble du personnel.Elle avait du entendre une belle déclaration de ses collègues. Chacun pourrait penser que la situation aurait pu prendre les chemins de l’apaisement

Il apparaît bien que non.

Le 31 juillet 2015, un professeur des écoles, a reçu un avis d'expulsion de son logement propriété de la ville, pour cause de bande dessinée TITI GNANGNAN .

Et bien chers Blanc-Mesnilois, vous devez savoir que quelques fonctionnaires municipaux occupant des logements pour des raisons de service gardiennage ont eux aussi reçu un avis d'expulsion, méthode qui avait déjà expérimenté en 2014.

Nous savons que pour un de ces équipements, la décision, à pour but de récompenser un fonctionnaire municipal qui soutient la droite extrême, récompense qui se traduit par l'attribution du logement à sa femme qui va être embaucher comme gardienne, ainsi va la vie dans la municipalité de droite extrême.

Mais, tous ceux qui se voient ainsi remercier par la droite extrême par l'attribution de quelques hochets doivent savoir qu'ils ne sont pas à l'abri de ses humeurs changeantes. Si l'on en croit les évolutions qui vont se produire au sein secrétariat du maire, qui certes vont s'accompagner de quelques sucreries. Nous vous en parlerons plus précisément lorsque l'on en aura vérifier la nature de la sucrerie.

Voilà, la triste litanie de l'arbitraire qui règne au sein de la mairie du Blanc-Mesnil depuis avril 2014.

Chacun comprendra pourquoi il est si nécessaire à la droite extrême d'entraver la liberté d'expression. Cette tentative de censure a pour unique objet de masquer une violente politique de vengeance, pour écraser les plus faibles. Et surtout que la droite extrême n'essaie de nous faire croire que ses décisions ont pour objectif de corriger une injustice, ses décisions ont pour unique moteur le clientélisme. Ses choix conduisent à un appauvrissement de ceux qui la subissent et accroissent la précarité.

Cette politique n'est pas une erreur, c'est une action délibérée contre la démocratie, elle doit être dénoncée, combattue avec la plus extrême vigueur.

L'ensemble des démocrates du Blanc-Mesnil doivent surmonter tous ce qui peut les diviser, afin de se rassembler pour faire vivre le contrat social qui fonde notre République et pour éviter la BALKANYSATION de notre ville.

Posté par Alainramos à 15:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 août 2015

Au Blanc-Mesnil, nous écrivons ton nom LIBERTE!

 

information_citoyenne

Hier, la 71° commémoration de la Libération, de notre commune, a été malmenée par la météo, près de 30 litres d'eau par mètre carré. Triste journée où l'affichage municipale valoriserait essentiellement l'aspect festif de cette commémoration, masquant la portée historique et politique de la Libération de Paris et du Blanc-Mesnil par son peuple avec l'appui des armées de la France Libre.

Ce choix ne doit rien au hasard, la municipalité de droite extrême est plus proche des valeurs portées par ceux qui ont été vaincus ces jours là. Pour elle l’EGALITE, la LIBERTE, la FRATERNITE sont des valeurs qu'il faut combattre.

Elle le confirme et le démontre

Alors qu'elle dispose de tous les moyens de communication, pour tenter de nous vendre sa politique, la municipalité de droite extrême veut éradiquer tous les espaces de la liberté d'expression et de solidarité qui existent sur notre ville: fermeture de la bourse du travail, déstabilisation du CASC, le harcèlement du personnel communal, l'entrave à la mise en œuvre du 40°tournoi international de judo du BMS-JUDO, l'éviction de la Ressourcerie, et les plaintes en diffamation contre Folio du Blanc-Mesnil et la bande dessinée TITI GNANGNAN. Dans le même temps elle affirme que ces deux espaces de liberté d'expression, ne sont pas lus. Dans ces conditions pourquoi dépenser près de 20000€ de nos impôts locaux pour ester en justice.

La municipalité de droite extrême commence à avoir peur.

Si la droite extrême s'attaque à la liberté d'expression c'est que la réalité de sa politique commence à être comprise par plus en plus de Blanc-Mesnilois. Mais surtout il imposer le silence, car de funestes décisions sont en préparation. Il faut s'assurer que les dessous de ses choix ne seront pas divulguées et commentées dans les espaces de la liberté d'expression.

En effet, de la distribution de l'eau, de la vente de l'espace Albert Einstein, des colonies de vacances, la déstabilisation des centres de santé, la destruction reconstruction des écoles Paul Langevin et Jean Baptiste Clément pour favoriser le bétonnage et la spéculation immobilière, ces dossiers, pour réussir ont besoin d'être enveloppé de ténèbres, les affairistes allemands et suédois, les spéculateurs immobiliers ne souhaitent pas que les citoyens mettent leurs nez dans leurs affaires.

 

Madame_Anastasie

Voilà pourquoi la municipalité de droite extrême veut faire taire les espaces de liberté qui existent sur Blanc-Mesnil.

Elle en rajoute dans l'ignominie, le dessinateur de la bande dessinée, vient de recevoir une lettre d'expulsion de son logement qui appartient à la commune. Il est professeur des écoles et c'est à titre que ce logement lui avait été attribué. Cette décision est d'autant scandaleuse que sa femme est enceinte de 8 mois, voilà une décision de la droite extrême qui prétend défendre la famille, qui va contribuer à une naissance dans la sérénité. Les raisons de cette expulsion scandaleuse sont justifiées par la municipalité de droite extrême dans le cadre du projet de bétonnage qui entraîne la destruction reconstruction de deux écoles. Mais la triste réalité c'est que la droite extrême refuse que la citoyenne s'exprime et il y a fort à parier que les six logements du 12 avenue de la division Leclerc qui étaient attribués jusqu'à maintenant à des enseignants vont servir à loger la clientèle électorale des amis de Sarkozy et Balkany.

Folio du Blanc-Mesnil exprime son entière solidarité à Rémédium et appelle tous les démocrates à se rassembler pour défendre et développer la liberté d'expression au Blanc-Mesnil.

Posté par Alainramos à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Folio du Blanc-Mesnil , ne lâchera rien, il sera de tous les combats pour l'égalité, pour la liberté, pour la démocratie!

Alain_Ramos

Bonjour, la rédaction de Folio du Blanc-Mesnil est de retour, après une longue période estivale. Nous sommes toujours aussi déterminés, à participer à la construction d'une alternative de transformation sociale, à agir contre toutes les inégalités, à contribuer à l'émergence de l'unité populaire et à la mettre en œuvre. Nous sommes persuadés que cette construction doit s'appuyer sur des initiatives citoyennes et la valorisation des actions syndicales qui se développent sur l'ensemble du territoire. A l'évidence la question de l'UE doit irriguer les débats et aujourd'hui la question essentielle est comment faire vivre la démocratie et la faire respecter.

En 2015/2016 Folio du Blanc-Mesnil ne lâchera rien, il sera de tous les combats pour l'égalité, pour la liberté, pour la démocratie.

Posté par Alainramos à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 août 2015

Varoufakis interview sur France 2

syriza

Varoufakis-France2

Posté par Alainramos à 14:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

14 août 2015

Le 13 aout 2015, Folio du Blanc-Mesnil a eu la joie d'accueillir son 50000°visiteurs de l'année.POUR QUE VIVE LA LIBERTE!

Alain_Ramos

Le 13 août 2015, Folio du Blanc-Mesnil a passé la barre des 50000 visiteurs en 2015. Folio du Blanc-Mesnil vous remercie pour votre soutien. Folio du Blanc-Mesnil est un outil important au service de la démocratie, il est, pour les Blanc-Mesnilois, un outil au service de la liberté d'expression.

Folio du Blanc-Mesnil est d'autant plus important que la municipalité en place et par tous les moyens veut imposer une chape de plomb sur l'ensemble des activités associatives et citoyennes, pour envelopper de ténèbres sa politique de destruction de l'intérêt général pour servir ses amis et des sociétés étrangères.

Dès lors, la plainte en diffamation dont est l'objet Folio du Blanc-Mesnil devient limpide. Pour la municipalité de droite extrême, il faut à tout prix faire taire Folio du Blanc-Mesnil, afin que cette politique au service unique des puissants et de l'oligarchie financière puisse se poursuivre en toute impunité.

Les actions de la droite extrême à l'encontre de la liberté d'expression ont un coût, elles coûtent au budget de la commune au minimum 20000€. La municipalité de droite extrême sans aucun scrupule utilise les impôts locaux contre la liberté d'expression.

Folio du Blanc-Mesnil est fier du travail d'information qu'il produit depuis janvier 2009, qui lui ont permis de rassembler à ce jour 219275 visiteurs, qui ont parcourus 314423 pages des 1974 articles qui ont été publiés.

Nous allons poursuivre notre action et notre engagement pour défendre et développer la démocratie et la liberté d'expression. Nous sommes serein car nous avons confiance en la justice de la République et en votre soutien renouvelé.

NOUS NE LACHERONS RIEN.

NOUS AGIRONS AVEC VOUS POUR CREER LES CONDITIONS D'UN VASTE RASSEMBLEMENT CITOYEN REPUBLICAIN AU BLANC-MESNIL.

MERCI DE VOTRE SOUTIEN

Posté par Alainramos à 11:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]