C’est Samedi !

Samedi 24 mars 2012 n°21

Edito. « Ils ne se servent de la pensée que pour autoriser leurs injustices et n'emploient les paroles que pour déguiser leurs pensées. Voltaire ». Tragique semaine pour la France et l'ensemble de nos concitoyens, nous exprimons notre totale solidarité à nos amis de confession juive et musulmane, à nos amis des Dom/Tom. Nous condamnons avec la plus extrême fermeté ce crime odieux, cet assassinat d'enfants d'hommes parce que juifs, parce musulmans, parce que noir. Nous regrettons que ce criminel ne puisse pas être jugé et condamné Ce crime est une première dans notre pays et nous devons nous interroger sur ces objectifs politiques qui veulent imposer le modèle anglo saxon, modèle qui s'appuie sur l'individualisme exacerbé, nie la solidarité, nie la notion de contrat social, porte en lui la violence, comme le souligne les tueries récurrentes aux USA. Notre pays s'est construit, tout au long de sa très longue histoire, une manière de vivre dont le cœur se trouve dans notre devise : Liberté, Égalité, Fraternité.

Mais cette situation ne doit pas nous conduire à envelopper de ténèbres les responsabilités politiques. Pour notre part, nous ne rendons pas responsable la police. En démocratie les responsables ce sont les élus. Si il y eu des failles, et il apparaît de plus en plus évident qu'il y en a eu, nous demandons des comptes à ceux qui assument les responsabilités du pouvoir d'État depuis 10 ans et, au premier d'entre eux S rkozy de Nagy Bosca. Il souhaite utiliser ce drame, alors nous devons lui rappeler que l'ensemble de ses décisions, en matière de sécurité publique, est un échec, loin d'avoir fait baisser la violence depuis 10 ans celle-ci n'a jamais cessé d'augmenter. Depuis 10 ans les effectifs des force de l'ordre sont en constante diminution, 14000 postes de supprimés. Faut-il rappeler que dans notre ville 50 postes de fonctionnaires de la police ont été supprimés depuis septembre 2002, et que la gendarmerie a été fermée?

Le parcours de l'assassin de Toulouse et Montauban, n'aurait-il pas était plus connu et suivi, sans la police de proximité, nous avons de la mémoire c'est à Toulouse que S rkozy de Nagy Bosca a décidé de sa suppression laissant ainsi les quartiers sans force de l'ordre. Par ailleurs, comment se fait-il que les USA connaissait l'assassin, lui interdisait de venir sur son territoire. Ce criminel était connu des services de police depuis 2009. Aujourd'hui, pour solde de tout compte S rkozy de Nagy Bosca , nous promet de nouvelles lois, pour après. Cela nous confirme que dans sa lutte contre le terrorisme l'action de S rkozy de Nagy Bosca c'est toujours après. Nous avons de la mémoire et nous nous souvenons que 1997 à 2002, sous le gouvernement Jospin, pendant cinq ans notre pays n'avait subi aucune attaque terroriste.

François Hollande en Seine Saint Denis le 26 Mars 2012.

François Hollande a tenu, dans la période tragique de ces derniers jours, à suspendre sa campagne. Il était lundi à Toulouse, dans l'école juive endeuillée par de terribles assassinats, et mercredi à Montauban pour le dernier hommage aux soldats français du 17e Régiment de Génie Parachutiste

François Hollande sera à la Mairie de Bondy le 26 mars 2012 à 19H30.Le comité de soutien citoyen à François Hollande du Blanc-Mesnil, vous appelle à participer massivement à cette réunion publique.

Pour toutes informations: prendre contact avec Alain Ramos : alain.ramos@voila.fr

 

L'usine de tmb méthanisation le débat au Blanc-Mesnil.

La réunion que nous avons organisée le 20 mars a atteint son premier objectif. Elle a réuni, au delà des riverains intéressés, le directeur de cabinet du Maire du Blanc-Mesnil, le président du groupe Ump du conseil municipal. L'importance de cette rencontre a retenu l'attention de la presse, le journal du Parisien dans son édition 93 y a consacré un article. Notre volonté d'imposer le droit de savoir, le droit de débattre, le droit de décider commence à faire son chemin, Par ailleurs, le fait que le maire est fait le choix du principe de précaution politique, souligne la justesse de nos demandes. Nous savons maintenant qu'une enquête publique va être diligentée et que des réunions publiques seront organisées. Ces premiers résultats nous conduisent à amplifier la mobilisation citoyenne. Dans Folio nous avons publié un document provenant d'une étude de Methapi-expertise qui met en exergue, les dangers d'explosion, d'émanation de gaz toxiques et des risque liés aux microorganismes pathogènes. Nous publierons dans quelques jours l'analyse d'un expert d'EELV. Nous vous appelons à vous mobiliser et à prendre contact avec nous, pour que nous puissions créer un collectif pour travailler encore plus efficacement sur ce dossier important.

Les transports de produits dangereux qui stationnent à la gare de triage Blanc-Mesnil/Drancy.

Dans le C'est Samedi ! de la semaine dernière nous vous avions informé sur ce dossier important montrant ainsi notre extrême attention sur les questions environnementales et écologiques. Nous avons donc apprécié, alors que le conseil municipal avait été consternant, que soit soumis aux élus le vote d'un vœu sur cette question. Vœu que nous avons bien entendu voté

« Un document confidentiel, établi par la Direction Régionale et Interdépartementale de l'Environnement et de l4Energie (DRIEE), indique que,sur le mouvement annuel des wagons triés sur la gare de Drancy, environ 10% sont potentiellement dangereux et voire très dangereux pour les populations des quartiers riverains.

La DRIEE, RFF et FRET SNCF ont émis des préconisations visant à établir des périmètres établissant des zones graduées au sein desquelles des populations sont potentiellement exposées au risque. A lire des informations diffusées dans la presse, une partie de notre ville est concernée .

De plus, ce tri de matières dangereuses et les zones de protection remettent en cause des projets de développement, y compris, pour partie, ceux qui viennent d'être actés par le protocole d'accord qui préfigue le Contrat de Développement Territorial prévu par la loi du Grand Paris....

.....Demande à Monsieur le Ministre, qui a pris les compétences de la Ministre de l'environnement et des Transports, et à Monsieur le Préfet de région, de se saisir sans délai de ce dossier prioritaire pour la sécurité et le développement durable du pôle métropolitain du Bourget. »

Ce dossier est un dossier très important pour l'avenir urbain dans ce secteur de la Seine Saint Denis, car nous auront à débattre de l'avenir de cette gare de triage, question qui percute la stratégie de Fret Sncf des emplois, et sera aussi au cœur du débat de l'unité de méthanisation du Blanc-Mesnil, puisque le transport des déchets doit se faire par les voies ferrées.

Tout cela, vous le pressentez, exige une politique municipale de long terme, cohérente et de gauche.

L'église Notre-Dame de l'Annociation à 100 ans.

Il y a 100 ans sortait de terre une nouvelle église au centre du Blanc-Mesnil, en même temps que se construisait l'école Jules Vallés (1911) et la poste. Cette église est le témoin privilégié de l'histoire de notre ville, et la semaine du 19 au 25 mars prochain aurons été célébré divers aspects de ce témoignage qu'elle rend jusqu'à nos jours.

Tous les jours de la semaine exposition permanente de 9h à 19H.

Blanc-Mesnil Sport Football, la belle saison.

A la veille, de la rencontre dominicale BMS Football, l'équipe première, occupe en Division Honneur, la troisième place de ce championnat 2011/12. Nous pouvons donc espérer, raisonnablement, une montée en CFA, pour la saison prochaine. BMS Football est une des associations sportives de notre ville qui compte le plus de licenciés. Elle s' honore d'avoir l'une des équipes de vétérans emblématique dans la région et l'on dit même nationalement.

L'équipe dirigeante a fait de très gros efforts pour assainir les finances du club, cela est d'autant plus méritoire dans cette période où le robinet des subventions est lui aussi soumis aux restrictions budgétaires. Nous suivons avec intérêt ses réflexions sur sport et études et sport et culture.

En novembre 2011, le préfets a informé les communes sur le plan de rattrapage pour les équipements sportifs, BMS Football est concerné par ce plan. Il s'agit de la transformation d'un terrain de grand jeu en herbe, en terrain synthétique. Le cout de l'opération est évalué à 633600€ HT. L'État indiquant qu'il interviendra à la hauteur de 30%,soit pour cet équipement 190056€HT.

Comme vous le voyez il y a urgence pour notre commune à rechercher les subventions complémentaires pour boucler cette opération. Subventions qu'il faut aller chercher auprès du Centre National pour le Développement du Sport (CNDS), du CG 93, du Conseil Régional, et de la fédération sportive.

Dans ce dossier, BMS tennis est aussi concerné pour une opération de 211140€ HT, ainsi que la rénovation du gymnase Auguste Delaune pour un cout de 216476€ HT.

Il va de soi que les élus Le Blanc-Mesnil C'est Vous, Le Blanc-Mesnil Pour Vous, suivent avec attention les avancées sur ces dossiers et agiront, afin que le moins de temps possible ne soit perdu, car chaque année qui passe c'est une perte financière équivalente à l'inflation.