pere noel

Bien cher père noël,


Bon t'as voulu passer hier soir et c'est un peu raté parce que t'es resté coincé dans la cheminée.


Tout d'abord sur la forme. Je pensais qu'avec les cours de théâtre que tu as pris dans la jeunesse de Brigitte, tu serais au top. Ben non, même mon voisin, qui est bedeau, la joue mieux lors des enterrements. Pourtant, t'avais un atout, c'était pas en live, t'aurais pu refaire des prises....en parlant de prise, elle était frelatée hier soir la poudre de perlimpinpin ? bref, t'as pas été bon, on avait juste envie de pleurer....de rire, et de t'essuyer la figure parce que ton fond de teint avait viré jaune, même les fonds de teint se rebiffent, c'est dire la colère générale.


Concernant le fond, le problème, c'est qu'il y en a pas. Jamais je n'oserais faire un cadeau de Noël à mes petits enfants en piquant dans leur compte épargne. Tu ne manques pas d'air ! et jamais je n'oserais faire un cadeau à certains et pas à d'autres. Chez nous, on a un principe, c'est l’égalité ! et donc tu nous fais des cadeaux (un peu) avec nos sous et sans toucher au bas de laine dodu de tes copains.


Et je passe sur le reste qui est insignifiant.


Et tu penses qu'on va replier le gilet avec ça ?

Texte de Claudine Tixier.