jeux d'échecs

Jeudi dernier, au coeur de la ferme Notre-Dame, qui a été si magnifiquement restaurée par la municipalité de gauche, s'est déroulé un rassemblement d'un très grand nombre d'enfants autour des échecs. Plusieurs écoles avaient envoyés leurs éléves qui tout au long de l'année s'initient à ce jeu.

Cette journée a l'objectif louable a été malheureusement polluée par la politisation organisée par la municipalité de droite d'extrême. En effet, chaque enfant a reçu un maillot où était inscrit " je joue aux échecs avec mon maire". fausse publicité puisque qu'a aucun moment de cette journée le maire d'extrême droite a véritablement joué. Pour notre par nous aurions préféré : "je joue aux échecs avec ma ville, ou avec Blanc-Mesnil". Ensuite, nous avons aussi noté la présence de la candidate de Fillon, Sarkozy aux élections législatives, le moins que l'on puisse dire cela met en exergue une nouvelle fois la  fausse allégation de la municipalité de droite extrême qui affirme régulièrement "qu'elle ne fait pas de politique".

En réalité, malheureusement, a fait une nouvelle fois la démonstration que beaucoup d'argent de nos finances locales a été gaspillé pour permettre maire de droite extrême de faire beaucoup de photos avec les enfants, photos qui ne manqueront pas d'illustrer le prochain "journal municipal". 

Bref, cette journée pose beaucoup d'interrogations.

Bien entendu, les enfants ont été heureux, l'espace, le temps y ont été pour beaucoup. Pour les accompagnants, beaucoup de questions en particulier sur l'organisation qui semble avoir été faite essentiellement pour accumuler des statistiques peut-être pour justifier ou tenter de justifier son coût. Une vision de super marché, alors  que ce jeu cérébral exige du calme et de la concentration.

Nous acceptons que nos impôts locaux permettent aux éléves de nos écoles d'être initiés aux échecs. Mais comme nous l'avons exprimé,ici, à plusieurs reprises, nous trouvons totalement scandaleux l'utilisation des finances locales destinées pratiquement exclusivement à flatter l'égo du maire de droite extrême et nous condamnons la politisation de ce type initiative.