attention_manip

Les parents d'élève de l'enseignement primaire du Blanc-Mesnil, viennent de recevoir une lettre du Maire.Le contenu ce courrier est un modèle de couardise. L'envoi de cette missive a été décidé pour répondre au mécontentement qui monte vis à vis des décisions prises la municipalité de droite extrême pour le périscolaire.

Voilà un maire qui se répand partout sur le fait qu'il ne fait de politique en accompagnant comme un toutou madame Précesse et qui face à son manque de professionnalisme se défausse sur sur le gouvernement. Pas étonnant que les résultats de son entreprise n'est pas été très brillant en 2012 et 2013.

Monsieur Meignen :

La non tenue de la promesse de la gratuité de la restauration scolaire C'EST VOUS !

L'augmentation des tarifs de la restauration scolaire de 2% C'EST VOUS !

L'augmentation des tarifs du périscolaire de 2% C'EST VOUS !

La mise place d'un préfabriqué de très mauvaise facture à l'école des Poètes C'EST VOUS !

Les menus fromage ou désert C'EST VOUS!

La suppression des goûters le mercredi C'EST VOUS !

La baisse des effectifs des animateurs permanents formés et qualifiés C'EST VOUS!

La déstabilisation du partenariat Ville/Éducation Nationale C'EST VOUS !

La baisse du nombre d'aides aux leçons deux jours au lieu de quatre C'EST VOUS !

La rigidité des horaires le mercredi qui perturbe les activités(sport/musique) C'EST VOUS !

La réservation obligatoire aux activités périscolaires et au centre de loisirs, et la facturation en fonction de la réservation et non de la présence de l'enfant C'EST VOUS!

La non certitude qu'un enfant bénéfice de l'activité choisie malgré la réservation et la facturation C'EST VOUS !

L'obligation d'avoir les 2 parents qui travaillent pour pouvoir avoir accès aux activités périscolaires C'EST VOUS !

La disparition des instances de concertation regroupant la communauté éducative C'EST VOUS !

Face ces choix délibérés de détruire tout ce qui est nécessaire et utile à l'éducation des enfants, votre réponse est le clientélisme et la communication manipulatoire de votre lettre du 22 septembre 2015.

MONSIEUR MEIGNEN SI VOUS N'ETES RESPONSABLE DE RIEN, POUVEZ-VOUS NOUS DIRE A QUOI VOUS SERVEZ?

Cette lettre qui n'est ni plus ni moins qu'une lettre au caractère politique évident s'inscrivant dans la campagne des élections régionales en faveur de Madame Précresse candidate de Sarkozy a coûté au budget de la commune au minimum 3750€. Madame Précesse devrait être plus attentive au choix de ses soutiens, nous rappelons que les campagnes électorales ne peuvent être en aucun cas financées par de l'argent public.