Les associations signataires mentionnées ci-dessous forment le « Collectif pour le Triangle de Gonesse » pour porter leurs exigences sur l’avenir de ce territoire :

Amis de la Terre Val d’Oise ; Environnement 93 ; MNLE 93 ; Val d’Oise Environnement ; Association de Défense des Habitants de l’Est du Val d’Oise ; Aulnay Environnement ; Bien Vivre au Thillay ; Bien Vivre à Vémars ; CAPADE-Sud-Aulnay ; Ecouen Environnement ; Haut Val d'Oise Ecologie-Persan ; La Vigie d’Ecouen ; Le Blanc Mesnil c’est vous, le Blanc Mesnil pour vous ; Alliance pour la Santé-Arnouville ; Toulemondeilestbio-Arnouville ; Sarcelles Environnement et Nouvelles Énergies de Villiers-le-Bel.


Forum « Emploi : Europa City, la grande illusion » du 22 septembre 2012 de 14h à 18h à Villiers-le-Bel,
Maison de quartier des Carreaux-Boris Vian, 4 rue Scribe

Contact presse : Bernard Loup 01 39 35 00 50 – www.cptg.fr – contact@cptg.fr

COMMUNIQUE DE PRESSE DU 18 SEPTEMBRE 2012

La fin de l’été voit l’urbanisation du Triangle de Gonesse et tout particulièrement le projet démesuré Europa City d’Auchan revenir sur le devant de la scène. Sur fond de chômage en forte hausse, la question de l’emploi sera au coeur du forum organisé samedi 22 septembre 2012 après-midi par le Collectif pour le Triangle de Gonesse (CPTG).

Le CPTG a rencontré tous les groupes politiques du conseil régional et aucun ne s’est prononcé en faveur de ce projet mégalo. En Espagne les élus ont laissé se constituer une bulle immobilière qui a ensuite explosé. Qu’en sera-t-il en Ile-de-France où celle de l’immobilier commercial gonfle dangereusement ? Les élus régionaux céderont-ils aux promesses d’emploi irréalistes d’Auchan et du Grand Roissy ?

 

Pas de pain mais des jeux : comment faire un bunker plus vert que vert ?

Les 700 ha de terres agricoles très fertiles du Triangle de Gonesse menacées d’urbanisation fournissent des céréales permettant chaque année de nourrir en pain 125 000 personnes.

Le riche touriste débarqué de Roissy et le chaland blasé des centres commerciaux traditionnels sont la cible des nouveaux projets d’immobilier commercial comme Europa City : il faut à tout prix transformer leurs actes d’achat réfléchis en sensations et leurs lieux de shopping en lieux de vie aseptisés dont ils seraient les consommateurs passifs.
Immochan, la filiale immobilière du groupe Auchan, a fait travailler trois équipes d’architectes sur la façon de faire passer pour convivial et « développement durable » un bunker commercial et de loisirs enterré dans 80 hectares de nos meilleures terres agricoles à deux pas du lieu du crash du Concorde. On prétend y accueillir 40 millions de visiteurs, soit 2,7 fois la fréquentation d’EuroDisney, première destination touristique européenne.

Mais nous savons d’avance que les maquettes présentées à partir du 20 septembre à la Maison de l’Architecture à Paris par les zélés architectes relèveront plus du Mur de l’Atlantique affublé d’un camouflage végétal que des fameux jardins suspendus de Babylone.

Le CPTG dénonce les chiffres exagérés d’emplois créés qu’Auchan met en avant

Les chiffres avancés prennent en compte en vrac emplois directs et indirects, emplois induits non localisés sur le site, et n’incluent pas les postes supprimés ailleurs du fait d’une concurrence exacerbée ; ils additionnent ensemble des emplois qui se succèdent : ceux du chantier et ceux escomptés à l’ouverture…

Il n’y a aucune réflexion sur les conditions de travail qui se dégradent dans la grande distribution : intensification des rythmes, temps partiel et dominical imposé, segmentation des horaires pour les salariés ; endettement et baisse des rendements pour les petits commerçants en boutique… sans compter la disparition des activités en centre-ville…
Malgré toutes ces incertitudes et ces miroirs aux alouettes, cet investissement privé de 1,7 milliard d’euros porté par la famille Mulliez bénéficierait de fonds publics sous forme d’un barreau ferroviaire à 330 millions d’euros et d’une gare du Grand Paris en plein champs à 100 million d’euros. Soit 6 à 7 fois le coût d’un emploi ordinaire en centre-ville !

Le CPTG vous invite à venir en débattre le 22 septembre à Villiers-le-Bel avec des spécialistes du sujet, afin d'envisager ensemble un avenir possible et non prétendu.

Programme détaillé et inscription au forum : http://www.cptg.fr
Nous contacter : contact@cptg.fr