01 mars 2019

DIDIER MIGNOT PARLE SERIEUSEMENT DE LA CULTURE

  LE THEATRE : ce n’est pas le théâtre (qui lui, a ouvert à grand frais et a été confié au privé) qui a fermé, mais le Forum, lieu de création culturelle, avec des compagnies en résidence (pas 3 jours, mais 2 ans) ; des artistes qui menaient un travail « hors les murs » avec les habitants, les élèves ; des œuvres ne relevant pas du « box-office » et du « vu à la télé ». Le « Forum », scène nationale conventionnée, était un lieu important de la création culturelle, connu et reconnu et bénéficiant de subventions à ce titre.De... [Lire la suite]
Posté par Alainramos à 09:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 février 2019

DIDIER MIGNOT PARLE SERIEUSEMENT DE L'ETAT DES RUES ET DU SERVICE SOCIAL

      L’ETAT DE NOS RUES : Il est vrai que l’hiver altère les chaussées et trottoirs. Cela n’empêche en rien des réparations d’urgence, même provisoires et peu coûteuses, quand la sécurité est en jeu.  Les photos dont parle M. Meignen, qui m’ont été envoyées par des riverains scandalisés, ont effectivement été prise rue Saint Just, à quelques mètres à peine de la rue Danton qui la prolonge.  Sur le statut de la rue, les choses ne sont pas si claires que veut bien le dire le maire mais quand... [Lire la suite]
Posté par Alainramos à 21:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 février 2019

DIDIER MIGNOT PARLE SERIEUSEMENT DE LA CRISE DU LOGEMENT

Je vais apporter quelques réponses au dernier éditorial de M. Meignen par le biais de plusieurs billets sur cette page Facebook dans les jours qui viennent. La dernière prose du maire dans le N° 100 du journal municipal est une provocation de plus, totalement inacceptable pour un éditorial d'un journal municipal financé par l'ensemble des contribuables de la ville. Celui qui se disait être le maire de tous les Blanc-Mesnilois est en fait l'homme d'un clan politique qui utilise des moyens municipaux pour sa... [Lire la suite]
Posté par Alainramos à 19:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 août 2018

POUR LES SOCIALISTES EN DEROUTE, L'ECHEC, C'EST LE AUTRES. PAR SERGE HALIMI, LE MONDE DIPLOMATIQUE

En France, l’audace ou la soumission Pour les socialistes en déroute, l’échec, c’est les autres… Confrontés à un désastre électoral, la plupart des responsables politiques remettent en question les choix qu’ils ont faits. Mais les socialistes français semblent incapables d’imaginer une autre stratégie que celle qui les a condamnés. par Serge Halimi    Pour les socialistes en déroute, l’échec, c’est les autres… ↑play  Il y a douze ans, M. François Hollande, alors premier... [Lire la suite]
Posté par Alainramos à 11:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2018

FRANCE-INFO.PRIX CASSES, RISTOURNES CACHEES: LES PETITS ARRANGEMENTS DE LA CAMPAGNE D'EMMANUEL MACRON

INFO FRANCEINFO. Prix cassés, ristournes cachées : les petits arrangements de la campagne d’Emmanuel Macron Emmanuel Macron a bénéficié d’importantes ristournes pendant sa campagne, et pas seulement de la société GL Events. La Commission des comptes de campagne semble être passée à côté de factures potentiellement litigieuses, ainsi que le révèle franceinfo. Emmanuel Macron, lors de son discours de présentation de son programme, le 2 mars 2017. (LIONEL BONAVENTURE / AFP) Cellule investigation de franceinfofranceinfoSylvain... [Lire la suite]
Posté par Alainramos à 11:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 avril 2018

AMPLIFIONS LES MOBILISATIONS DANS L'UNITE

Amplifier les mobilisations dans l’unité ! Qu'est-ce que le néo-libéralisme macronien ? C'est la volonté de construire une société où les individus sont en permanence en compétition les unEs avec les autres. Macron comme Thatcher : un retour au 19ème siècle  Ce que veut Macron c'est une société sans statut porteur de droits. Ce n’est pas le seul statut des cheminots qui est en cause, ce sont tous les statuts et institutions sociales : le statut de salarié (ordonnances adoptées cet automne par... [Lire la suite]
Posté par Alainramos à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 avril 2018

LE BLANC-MESNIL: LE MAIRE DE DROITE EXTRÊME FAIT ASSAUT DE DEMAGOGIE POUR MASQUER SA COMPATIBILITE AVEC MACRON!

L'éditorial, du maire de droite extrême, dans le n°81 du journal « municipal », est le premier étage d'une fusée, pour ne pas assumer la réalité de ses choix néo libéraux et nous aurons probablement le second, lors du Conseil Municipal du 12 avril 2018, qui aura pour objectif demasquer sa compatibilité absolue avec les choix politiques de Macron. CET ÉDITORIAL EST UN MODÈLE DE DÉMAGOGIE . Lorsque le maire de droite extrême se lance dans une opération politicienne, de cette nature, pour renvoyer la responsabilité... [Lire la suite]
Posté par Alainramos à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 octobre 2017

LE GOUVERNEMENT LAISSE TOMBER LES QUARTIERS POPULAIRES

Le gouvernement laisse tomber les quartiers populaires 3 octobre 2017 / Coordination nationale Pas sans nous  Article de REPORTERRE Baisse du budget de la politique de la ville, disparition d’un ministère dédié, baisse des aides au logement et annulation de crédits pour le logement social, réduction des emplois aidés, loi Travail… Autant de mesures qui frappent particulièrement les quartiers populaires, déplorent les auteurs de cette tribune. Mohamed Mechmache est président fondateur de la... [Lire la suite]
Posté par Alainramos à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 octobre 2017

SEMAINE BLEUE 2017: A TOUT AGE? FAIRE SOCIETE!

Semaine bleue 2017 : A tout âge, faire société Publié le lundi 2 octobre 2017 Du 2 au 8 octobre, la Semaine Bleue impulse nombre de manifestations d’événements et d’actions qui témoignent de l’importance du lien social entre les générations et de « Faire société », la thématique de cette année. Avoir plus de 60 ans aujourd’hui recouvre une multitude de situations et de besoins, qui n’appellent pas les mêmes réponses. Pour certain-e-s, l’arrivée à la retraite et l’avancée dans l’âge sont parfois synonymes de... [Lire la suite]
Posté par Alainramos à 14:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 octobre 2017

EMMANUEL MACRON N'EST PAS DEVENU PRESIDENT PAR HASARD......

Emmanuel Macron n'est pas devenu Président par hasard...     Hier, nous avons tous pu prendre connaissance des sommes engagées par les différents candidats lors des dernières élections présidentielles. On découvre ainsi qu'Emmanuel Macron a dépensé 16,7 millions d'euros pour sa campagne. C'est même le candidat qui a dépensé le plus. Curieusement, aucun journaliste soulèvera la question suivante: Comment un homme inconnu du grand public un an auparavant, jamais élu, a-t-il pu en moins de deux ans créer un parti... [Lire la suite]
Posté par Alainramos à 12:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]