ATTENTION ECOLE

Les projets pour l’Education Nationale de Macron ont une odeur particulièrement rance et font passer la droite française pour une section du Snes.
Sa mesure phare est la mise en apprentissage possible dès la 5 eme
Quel en est le présupposé? On ne sait pas. A 12 ans, l’être humain serait donc suffisamment « fait » pour que qu’il s’oriente professionnellement , sans beaucoup de possibilité de « retour en arriere »? Alors, qui est visé et quel est l’objectif?
1/ évidemment, aucun concepteur de cette mesure n’a sans doute jamais pensé que ses propres enfants pourraient être concernés , il est à parier qu’ils pensent plutôt aux gamins des milieux populaires qui sont la cible de cette exclusion scolaire précoce
2/ Macron a en réalité dit la grande raison de cette funeste proposition à un restaurateur en manque de personnel: il aura ainsi des « petites mains » et ce qu’il n’a pas rajouté ... pas chères
3/ E.Todd a écrit il y a dix ans que les classes supérieures « refermaient » la porte de l’élévation du niveau scolaire pour tous à leurs exclusifs profits, en voilà une preuve manifeste.
Je n’ai rien contre l’apprentissage mais je crois qu’un socle de connaissance général est fondamental pour toutes et tous et notamment pour « fabriquer des républicains » comme Macron en annonce contradictoirement la nécessité et donc que l’apprentissage peut être une des formes complémentaires de la fin du cycle secondaire ou du supérieur, pas avant.
Au passage: les «gens de gauche qui soutiennent Macron », ça va? On se regarde dans la glace tranquille?
Guillaume Balas