[Communiqué]
Génération-s s’engage pour le 8 mars : la présidentielle 2022 sera éco-féministe ou ne sera pas !
 
 
A l’occasion du 8 mars 2022, journée internationale des droits des femmes, Génération-s sera dans la rue aux côtés des militant-es féministes pour que nos combats pour la fin des violences sexistes et sexuelles, et des inégalités femmes/hommes soient entendus et nos revendications suivies d’effets. Génération-s s’investira de toute ses forces pour qu’arrive enfin au pouvoir une présidence écologiste et féministe autour de notre candidat Yannick Jadot et l’ensemble de la famille écologiste.
 
Le quinquennat féministe promis par Emmanuel Macron s’est revélé être, sans aucune surprise, une chimère tant les discriminations subies par les femmes restent pregnantes en ce début d’année 2022. Après avoir nommé au ministère de l’Intérieur, pourtant chargé de la protection des femmes victimes de violence, un individu accusé de viol, la crédibilité du président de la République dans sa lutte contre les violences patriarcales est réduite à néant.
 
En effet, en 2021, 113 femmes ont été tuées par leur conjoint ou leur ex-conjoint. Nous ne nous habituerons jamais à ces chiffres. Nous continuerons à nous battre cette année encore pour un milliard investi pour la lutte contre les violences sexistes et sexuelles, un nombre suffisant de places d’hébergement d’urgence et pour de véritables mesures de protection pour les victimes de violence.
 
Alors que les nouvelles générations s’engagent pour le climat et la justice sociale, “se lèvent et se cassent” en refusant le patriarcat, alors que partout, dans l’entreprise, dans les milieux politiques et culturels, au sein des couples et des familles, la parole se libère, nos responsables politiques doivent être à la hauteur de ces aspirations. Nous ne pouvons plus nous contenter des mesurettes agitées jusque-là.

Avec Yannick Jadot, Génération-s défend :
→ L’inscription du droit à l’IVG dans la Constitution
→ 1 milliard d’euros au service de la lutte contre les violences conjugales
→ Une éducation non genrée et l'apprentissage d'une culture de l’égalité dès l’enfance
→ Un ministère des Droits des Femmes de plein exercice, avec un budget dédié multiplié par 5
→ De nouveaux droits, au service d’un congé parental de même durée pour les deux parents
→ L’éga-conditionnalité des aides aux entreprises et attribution de marchés publics au stricte respect de l’égalité professionnelle
→ La fin de l’impunité des auteurs de violences sexistes et sexuelles avec la création de tribunaux et brigades spécialisées dans les violences de genre
→ La création de places d'hébergement spécialisées à l’accueil des femmes afin de multiplier par trois les effectifs actuels
 
Seul un programme présidentiel résolument écoféministe, systémique, sera en capacité de rétablir la confiance et d’enrayer le cycle des violences sexistes. Génération-s réaffirme son soutien à la candidature écologiste de Yannick Jadot, soutenu par l’ensemble des forces du pôle écologiste. Nous serons acteurs et actrices d’un mandat porté par un gouvernement féministe et exemplaire.
 
 
Génération-s est signataire de l'appel unitaire à la Grève féministe du 8 mars
 

G1