oui aux terres de gonesse

 

Depuis l’abandon d’EuropaCity, le contexte de la lutte pour les terres agricoles du Triangle de Gonesse a changé. Le CPTG et ses soutiens s’y adaptent autant que possible. Les Marches des Terres des 9 et 10 octobre 2021 ont mis en avant la question de l’artificialisation des terres agricoles et de l’autonomie alimentaire de l’Île-de-France. 

Alors que nous attendions pour le 30 octobre le jugement de la Cour d’appel de Paris relatif à l’autorisation environnementale de la ligne 17 Nord, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal est venu à Gonesse pour affirmer que quel que soit la décision du juge, les travaux de la ligne 17 Nord se poursuivraient.

Les travaux du chantier sur le Triangle continuent… mais rien n’est réglé !

Les travaux du chantier sur le Triangle continuent… mais rien n’est réglé !

Malgré les deux annonces faites par Jean Castex lors de sa venue à Gonesse le 7 mai dernier, le projet de la gare reste une gare en plein champ sans usagers : 

    • La cité scolaire avec internat ne pourra pas s’implanter sur le Triangle en raison des plans d’exposition au bruit des aéroports qui interdisent la construction de logements permanents.

    • L’administration centrale ou l’opérateur d’État doit être désigné fin 2021. Nous y sommes presque … pour l’instant difficile de dire sur qui le sort va tomber…

Pour résumer, après la sage décision d’abandonner EuropaCity, le gouvernement s’est fait piéger par la présidente de région Valérie Pécresse qui, aux côtés des élu·es pro EuropaCity, a tenu quelques jours après une conférence de presse pour dire « que le gouvernement abandonnait le Val d’Oise ».

Depuis, le gouvernement ne cesse de rassurer le maire de Gonesse et la présidente du Conseil départemental 95 en disant que la gare du Triangle de Gonesse serait construite quoi qu’il en coûte. Le gouvernement Hollande-Valls s’est embourbé dans EuropaCity, maintenant c’est le gouvernement Macron-Castex qui s’embourbe dans la gare en plein champ et une ligne 17 Nord, inutile sans EuropaCity et le Terminal 4 de Roissy.

Comme le confiait Augustin de Romanet (PDG d’ADP) le Samedi 4 décembre 2021 sur France Inter, « l’aéroport Roissy Charles de Gaulle fonctionne actuellement à 60% de son activité habituelle ». Malgré les menaces d’une recrudescence de la pandémie, il maintient les prévisions de reprise du trafic à 90% en 2024 et à 100% au cours de la période 2024-2027.

En conséquence, les travaux de la ligne 17 Nord ne sont aucunement prioritaires dans l'échéancier des chantiers du Grand Paris Express.

Voir notre communiqué de presse :

https://ouiauxterresdegonesse.fr/wp-content/uploads/2021/12/2021209-CP-.pdf