carton rouge

Depuis 2014, La majorité de droite extrême du conseil municipal, est une « une belle au bois dormant». Tous ceux qui ont l'outrecuidence de l'ouvrir ont été rapidement exclus. Les élus de droite êxtreme, du nouveau mandat sont sans surprise muets comme des carpes.

Depuis 2014, tout a été organisé afin, que le silence régne dans les rangs, pas de bureux municipal réunissant les adjoints au maire, les commissions municipales, jamais réunies et depuis 2020, il ne reste plus qu'une commission, qui est réunie par obligation législative. Toutes les décisions sont prises par une seule et unique personne.

De plus, comme notre ville fait partie d'un Etablissement Public Territoriale Paris Terre d'Envol, les décisions très importantes comme la définition du Plan Locale d'Urbanisme, la gestion de la distribution de l'eau, l'enlèvement des ordures ménagères et la création de la taxe la concernant plus 300€ en moyenne sur notre taxe foncière sont prises par le conseil d'administration de Paris Terre d'Envol.

Le respect du conseil municipal, des électeurs Blanc-Mesnilois est piétiné sans vergogne, puisqu'ils ne sont même pas informés des décisions qui les concernent, l'urbanisme, la distribution de l'eau, l'enlévement des ordures ménagèrs. C'est, ainsi, que le conseil municipal n'a toujours pas eu à donner son avis le Plan Local d'Urbanisme, ni sur la décision de donner 60 hectares supplémentaires du territoire communal à la spéculation immobilière.

A face au manque de transparence, face à ce déni de democratie, le chef de clan use et abuse des possibilités légales que lui donne l'article L 2122-22 du code général des collectivités territoriales, qui lui permet de prendre des décisions le conseil municipal n'étant informé qu'à posteriori. Certes, ces décisions peuvent être contestées devant le Tribunal Administratif, dans un delai de 2 mois après la prise de décision et il n'y a pas de réunion du conseil municipal tous les deux mois, donc il n'y a pas de possibilités réelles d'en prendre connaissance.

Entre le 27 avril 2021 et le 30 septembre 2021 pas moins de 54 décisions ont été prises.

Voici quelques exemples des décisions qui ont été prises.

Décision 2021-35 Mise a disposition à titre précaire et révocable du logement suivant du 1°mai 2021 au 31 juillet 2021 au profit des personnes suivantes Monsieur et Madame LEMARCHAND d'un F4 dans le groupe scolaire Victor Hugo qui fait parti un patrimoine de la commune. Madame Lemarchand est adjointe au maire, et sœur du chef du clan.

Décision 2021-37. Résiliation du marhé passé a procédure adapté concernant la gestion des MPT des Tilleuls, et Chemin Notre Dame et des maisons de quartier de proximité Calmette et espace Quemener confiés à L'IFAC. Dans le cadre de cette résialition l'IFAC recevra une indemnités de 93 698,53€. Ce marché avait été passé le 1° janvier 2016. La droite extrême aura mis 5 ans pour se ranger aux arguments des élus de gauche, qui avaient dénoncé cette privatisation des MPT et la destruction des associations qui géraient les MPT et son coût exorbibant La gauche avait aussi dénoncé la passation d'un marché avec cette officine de droite. Comme elle a dénoncé l'attribution d'une subvention de 20 000€ à l'association Alexandre et Aristote officine d'extrême droite.

Décision 2021-47. Souscription d'un emprunt de 8 000 000€ sur 25 ans auprés de ARKEA banque entreprises et institutionnels.

Décision 2021-48 Souscription d'un emprunt de 7 000 000€ sur 25 ans auprès de la Banque Postale.

Ainsi, alors que la droite extrême clamait sur tous les toits qu'elle désendetterait la ville, la voici qu'elle vient d'accrôitre l'encours de la dette de 15 000 000€. C'est à dire d'une manère plus importante annuellement que la gauche. Elle accroît la dette, alors que dans le même temps elle brade le patrimoine communal et appauvrit la commune. Prière, de ne pas oublier, qu'avec la taxe sur l'enlévement des ordures ménagère, cette annnée elle a accru de 5 000 000€ ses capacités financières.

Décision 2021-52. Marché passé selon la procédure adaptée pour des travaux de faux plafonds acoustiques des salles de séminaires, du club house, dans la ferme Notre-Dame, montant du marché 66 000€. Il s'agit là de la poursuite de la privatisation de cet espace communal, en lien avec le pratice de golf, dont il faudra nous dire un jour combien cette danseuse de la droite extrême aura coûté aux finances locales, vu le nombre ahurissant d'avenants qui ont été passés depuis le début des travaux.

Décision 2021-56.Acquisition par l'exercice du droit de préemption urbain du bien sis 21-23, avenue du gouverneur Félix Eboué cadastré section AV n°245 appartemant à monsieur et Madame A...moyennant le prix de 750 000€.

Décision 2021-57. Marché passé selon la procédure adpatéé pour les travaux de menuiseries intérieures des des espaces de restauration de la ferme Notre Dame, l montant du marché est de 102 408,00€ TTC. Voir le commentaire de la décision 2021-52.

Décision 2021-61. Acquisition par l'execice du droit de préemption urbain des lots 23 et 10 sis 10/12 avenue Pierre te Marie Curie cadastrés section AV n°910 appartenant aux consorts P.... moyennant le prix de 94 000€ en ce compris une commission de 9000€ à la charge du vendeur.

Décision 2021-64. Convention de mise à disposition à titre précaire et révocable d'un logement F4 sis 124 avenue Victor Hugo groupe scolaire Victor Hugo à Monsieur et Madame Lemarchand du 1° août au 31 août 2021. Voir le commentaire sur la décision 2021-35. Le logement fait parti du patrimoine de la commune destiné en priorité à loger des enseignants et des fonctionnaires territoriaux.

Décision 2021-75. Modification des tarifs des abonnements pour 25 séances d'aqua-gym et aqua-bike de la piscine municipale. Pour l'activité aquagym de 150€ au trimestre pour un abonnement de 25 séances au lieu de 85€, pour l'activité Aqua-bike 250€ au trimestre pour un abonnement de 25 séances au lieu de 200€. L'augmentation des tarifs par la droite extrême est largement supérieure à l'inflation constatée et très largement supérieure aux augmentations des salaires et de retraites. Encore un choix qui signifie que la droite extrême organise méthodiquement une sélection par l'argent de l'utilisation des équipemnts municipaux, pour en exclure la plus grande partie de la population.

Avec les élus de gauche et l'écologie nous demandons, que  l'opacité organisée par la droite extrême cesse. Cette demande est d'autant plus justifiée que le conseil municipal n'est représentatif que de 37% des électeurs inscrits et la majorité de droite extrême représente moins 20% des inscrits.

Dans cette situation il est donc plus, que légitime de demander, que décisions prises dans le cadre de l'article L 2122-22 soient publiés mensuellement dans le journal municipal, afin, que chaque citoyen puisse exercer son légitime droit de contrôle auprès du tribunal administratif si il juge qu'une décision est contraire à l'intérêt général.