G

Sur notre avis des impôts locaux, nous constatons une importante augmentation 300€ en moyenne par rapport à l'année dernière.Le soi-disant journal municipal n°145 affirme « Taxe foncière: votre part communale n'a pas augmenté!».

Néanmoins, il explique, que la taxe foncière a été cumulée avec la taxe sur l'enlèvement des ordures ménagères TEOM. Il rappeLle qu'auparavant, celle-ci était prise en charge par le budget municipal à la hauteur de 5 750 000€.

L'année dernière, nos impôts locaux permettaient au budget de la ville de payer l'enlèvement et le traitement des déchets. La nouveauté c'est, pour un service identique, nous payons 5 750 000€ de plus, soit pour chaque foyer fiscal 300€ suppléméntaires.

La municipalité droite extrême n'assume pas ses responsabilités, elle passe le bébé à l'intercommunaité et au gouvernement. La droite extrême n'a aucune excuse elle est pleinement responsable de l'augmentation de la fiscalité locale. Nous ne sommes pas dupes, la droite extrême qui le fait, aussi, pour rendre punitive l'action pour la transition écologique et climatique, afin de préserver les sources de financement de la sphère financière.

Ce dossier est, aussi, un élément d'explication de la trahison et de la fuite vers le Sénat du maire 2014/2021, d'où l'utilité du maire intérimaire.

Tenir sa promesse de ne pas augmenter la fiscalité locale est possible. En effet, la droite extrême aurait pu anticiper cette situation et baisser de 5 750 000€ son budget de fonctionnement, afin de réduire d'autant le rendement de la taxe foncière.Une nouvelle fois,nous constatons, que les responsables de droite extrême et le fuyard vers le Sénat ne tiennent pas leurs promesses électorales.

Le résultat de cette mauvaise politique, les contribuables Blanc-Mesnilois vont payer la facture, une facture de 5 750 000€ pour aucun service supplémentaire et nous ne savons pas à quoi vont servir ces 5 750 000€. Nous espèrons que ces 5 750 000€ ne servent à offrir à la spéculation immobilière un foncier à des prix défiants toute concurrence ou à accélèrer la privatisation de pans entiers des activités communales.

Nous appellons tous les Blanc-Mesnilois s'unir pour exiger:

-des explications sur cette hausse scandaleuse de la fiscalité locale,

-la transparence sur l'utilisation de nos impôts locaux,

-la tenue des promesses électorales.

-un débat sur les impôts locaux et sur leur utilisation

-la mise en place d'une politique de transition écologique et climatique

Faire payer 300€ de taxe foncière de plus est scandaleux et inacceptable d'autant que cette augmentation se cumule avec les hausses du prix de l'énergie, ensemble défendons notre pouvoir d'achat

 

 

.