Zad, de gonesse

Depuis , une décennie nous luttons contre la bétonisation de 200 hectares de terres agricoles du triangle de Gonesse. La gauche citoyenne écologique du Blanc-Mesnil a fait de commune  la premère ville à prendre position contre le grand projet inutile d'Europa-City.

Les mobilisations citoyennes sont arrivées à mettre à bas le projet Europa City, projet qui était porté par des fraudeurs fiscaux. Mais leurs soutiens politiques Pécresse et ses amis de la droite extrême de notre commune sont accrocs au béton et ont une haine viscérale vis à vis de tous ceux qui luttent pour la transition climatique, et la spéculation immobilière qui planque ses benefices dans les paridis fiscaux.

Alors, que la pandemie du Covid 19 souligne l'urgence d'une modification des modes de production et des modes de vie, de la mise en place des circuits courts et l'accroissement de la production de fruits et légumes provenant d'une agriculture biologique, Macron, Précresse apparissent pour se qu'ils sont des climatonégationnistes, uniquement préoccupés par la production de dividendes au détriment de la qualite de la vie, de la santé.

Aujourd'hui, Macron et Pécresse envoient les CRS pour évacuer la ZAD du triangle de Gonesse, ils montrent ainsi leur choix de soutenir la bétonisation de 200 hectares de terres agricoles, pour soutenir celles et ceux qui ont favorisé leurs élections.

Folio du Blanc-Mesnil appelle à la libération immédiate des 25 militants qui ont été arrêtés ce matin et conduits au commissariat de Cergy.

Folio, du Blanc-Mesnil réaffirme son soutien et sa solidarité sans faiille à ceux qui luttent pour protéger la vie, pour protéger les terres agricoles les plus fécondes d'Europe

Folio du Blanc-Mesnil condamne la politique de violence, qui bafoue la liberté d'expression, qui va l'encontre des propositions nécessaires à la mise en place d'une réelle politique de transition écologique et climatique.