arbre 1

Au Blanc-Mesnil, nous avons chaud. Au Blanc-Mesnil, nous suffoquons sous cette canicule. Nous battons des records de chaleur partout, en région parisienne et plus généralement en France. Dans le monde, nous sommes tout.e.s confronté.e.s à ces catastrophes météorologiques. Ce n'est malheureusement que le début des nombreux phénomènes qui vont s'intensifier et se multiplier.

Pourtant, en Occident, nous sommes plutôt protégés par rapport aux immenses sécheresses, tempêtes, crues, ouragans et autres typhons qui sévissent en Asie, en Afrique ou en Amérique.

Toutefois, ces phénomènes, autrefois vues d'ici comme des alertes lontaines, nous touchent aujourd'hui, à moindres mesures, et nous ne sommes pas armé.e.s pour y faire face.

À l'avenir, nous nous engagerons donc pour que notre ville, Le Blanc-Mesnil, soit exemplaire en matière d'écologie, de protection de l'environnement et de promotion de solutions efficaces et durables. L'écologie doit devenir notre matrice de fonctionnement.

Plus encore, soyons une ville modèle, en avance sur son temps. Faisons du Blanc-Mesnil, la ville de l'écologie et de la solidarité d'Ile-de-France.

Végétalisons grandement nos rues et nos espaces publics. 
Limitons et réduisons les immenses espaces octroyés aux voitures.
Incitons les lilasien.ne.s aux modes de déplacements propres, à une consommation réduite, raisonnée et locale.
Lançons une grande compagne d'éducation auprès des enfants autour de ces valeurs: l'écologie, la solidarité, la cohésion, le sport et la culture.

En effet, nos valeurs écologistes sont liées en tout point avec nos valeurs sociales et solidaires.
Lançons des programmes d'échanges et de partenariats avec des associations qui viennent en aide aux réfugié.e.s climatiques traversant la méditerranée au péril de leur vie. 
Promouvons le dialogue, les échanges, la concertation avec les experts des différents secteurs et les habitants. 
Soutenons moralement et financièrement les Blanc-Mesniloi.e.s pour transformer nos habitats, nos modes de déplacements et notre alimentation.

Nous n'avons plus le temps d'hésiter, il faut agir, et vite !

Article, qui ressemble comme deux gouttes d'eau au communiqué du comité Génération.s des Lilas, grand merci à Mathias Goldberg;