bateau mouche

Au Blanc-Mesnil, les traditionnels banquets des retraités se confondent avec la création de la Sécurité Sociale en 1945 et le programme du Conseil National de la Résistance. Ces banquets, comme la vie ont évolué. Ils étaient à l'origine fait pour apporter un plus aux vieux travailleurs qui vivaient au sortir de la guerre de manière extrêmement précaire. Le travail des salariés a construit les 30 Glorieuses et la Sécurité Sociale, dont la CNAV ont amélioré les conditions de vie et le but originel c'est à petit à petit transformé en moment festif. Nous sommes passés des préaux à d'autres espaces.

La majorité de droite extrême , dans sa volonté de nous faire croire qu'elle a tout inventé, a changé le beau mot de retraité par le terme marcketing senior. Cela n'a rien d'anodin, pour la droite extrême le mot retraité a une connotation sociale, une connotation de solidarité une connotation de classe qu'il faut faire disparaître. D'ailleurs, elle s'y emploie en soutenant toutes les décisions qui permettent de réduire le contenu des conquêtes sociales, remise en cause de la retraite à 60 ans, mise en place des règles qui entraînent une baisse du pouvoir d'achat des retraites. Cette municipalité de droite extrême se garde bien de mettre, par exemple, des cars à disposition des retraités qui agissent pour défendre et pour améliorer leurs droits.

Cette municipalité de droite extrême communique beaucoup sur ses attentions pour les retraités, elle propose par exemple des séjours de vacances à des prix inabordables et qui ne concernent que 2% des retraités de notre ville. Certes, l'an passé les banquets se sont déroulés à Deauville, dans un casino, il faut bien assurer les jetons de présence de l'administrateur Nicolas Sarkozy. Bref, le bling bling, mais une organisation quelques peu défaillante, puisque plusieurs retraités ont été oubliés et laisser sur place...

Donc, cette année, retour à du plus classique, le bateau mouche, visiblement il y a quelques grains de sable qui égratignent le projet si lisse de la majorité municipale de droite extrême. La série des banquets n'est pas en close que les mails et les blogs des élus de l'opposition sont informés de la piètre prestation des banquets qui sont pourtant les derniers de ce mandat.

En avril 2019, tout semble être au rabais. Départ vers 10h, arrivée au bateau à 11h, attente devant le bateau jusqu'à 12H, sans possibilité de s'asseoir, aucun responsable en vue, ou plus que discret. L'apéro, la raie, le manque de pain, le dessert etc etc..., même l'accompagnement musical est famélique, une misère. De plus une équipe municipale de droite extrême préoccupée  de ses amis,et manque d'empathie pour ses concitoyens, une équipe qui s'éclipse très rapidement une fois revenue à quai. Nos amis italiens que vont-ils penser de cette piètre prestation?

Il apparaît, comme un désenchantement, un ressentiment de voir les écarts de plus en plus grands entre la communication municipale et la réalité.

Désenchantement, voire un colère sourde, en effet, et par exemple lorsque vous avez l'outrecuidence de faire des remarques, sur un service, ou sur l'organisation, le prix la qualité des sorties, vous encourrez les foudres de l'adjointe au maire. Protester, revendiquer, proposer sembleraient vous faire encourir d'être "blacklister" et vous pourrirez recevoir de curieuse lettre sans entête, curieuse pratique , où l'on nous apprend que beaucoup de retraités se plaignent, mais n'écrivent pas l'objet de leurs remarques. Il est vrai que si le fait de faire une remarque aussi justifiée soit-elle, peut-être la privation de prestation, il y a là une curieuse manière de prendre en considération les retraités.

Cette situation n'est pas surprenante, car depuis avril 2014, toutes remarques, toutes contestations sont considérées comme non recevables et inacceptables par la municipalité de droite extrême, tous les secteurs de l'activité municipale sont concernés, la vie associative, les clubs sportifs, le personnel communal, seule la promotion immobilière est considérée et choyée.

Nous remercions, les nombreux retraités qui nous fait part de leurs remarques sur la désorganisation des Centres Municipaux de Santé, les banquets, les sorties , les prestations qui leurs sont destinées.

Tout cela ne nous surprend pas, de la part d'une équipe municipale de droite extrême, qui fait exact contraire de ses engagements électoraux, dont le plus flagrant est le bétonnage intensif de notre commune.