lyceejm

Ce matin, les 3 lycées du Blanc-Mesnil Mozart, Briand, Moulin se sont mobilisés. Les lycéens du Blanc-Mesnil ne supportent plus une politique entièrement tournée vers ceux qui ont déjà tout. L'incurie de la politique néo libérale menée depuis 18 mois aggravant les politiques d'austérité conduites depuis des décennies, éclate au grand jour.

Cette politique néo libérale conduite par le Président de la République et le ministre de l'Education Nationale est soutenue au niveau régional et local par Madame Pécresse et Monsieur Meignen, comme l'a démontré la dégradation des conditions de scolarité faites aux élèves du lycée Mozart, qui depuis la rentrée se sont mobilisés à plusieurs reprises contre les choix inégalitaires effectués par le Conseil Régional.

Cette politique néo libérale conduite par Monsieur Blanquer aggrave les inégalités éducatives, sociales et territoriales. Les lycéens du Blanc-Mesnil, ne veulent plus que leur ville, leur département soient des territoires de ségrégation éducatives et sociales.

Les lycéens du Blanc-Mesnil exigent l'Egalité et ils ont raison.

Parcoursup, la transformation du baccalauréat, des lycées professionnels, la suppression des postes d'enseignants dans le secondaire ne sont pas acceptables, le gouvernement et le ministre de l'Education Nationale doivent revoir leur copie, rapidement sera le mieux.

Depuis la rentrée, les élus de gauche du conseil municipal, soutiennent les mobilisations de lycéens du Blanc-Mesnil et alertent les responsables politiques. Ils constatent, une nouvelle fois que le gouvernement de monsieur Macron et la majorité de droite du Conseil Régional n'ont pas compris l'ampleur de la crise, avec leurs choix inégalitaires ils portent l'entière responsabilité de la situation en cours.