APPEL DES ELUS DE GAUCHE

DU CONSEIL MUNICIPAL DU BLANC-MESNIL

 

La transition écologique est vitale à l'heure où l'humanité et la planète sont menacées.. Nous affirmons que sans réduction massive des inégalités sociales, économiques et territoriales nous ne serons en capacité de lutter efficacement contre les changements climatiques.

Le gouvernement Macron/Philippe est au service de la finance. Il a multiplie les cadeaux fiscaux à une poignée d'ultra riches. En parallèle, il aggrave les difficultés et la précarité pour les salariés, les privés d'emplois, les jeunes, les retraités. Les femmes en sont les premières victimes.

Dans tout le pays la colère populaire s’exprime contre l'injustice sociale, fiscale, la remise en cause du pouvoir d'achat et la dégradation des services publics. Des millions de femmes et d'hommes n'acceptent plus le sort qui leur est fait.

Avec les femmes et les hommes mobilisés dans les rues, dans les entreprises, dans les services publics, dans les quartiers, nous voulons une politique économique, sociale et écologique au service de l'humain et préserver la planète bleue.

Il faut cesser de culpabiliser la majorité de notre population. Pour que chacune et chacun puisse vivre dignement et bien ensemble, il y a besoin d'augmenter les salaires, les pensions, les minimas sociaux. Il y a besoin de services publics réhabilités et renforcés, accessibles à toutes et tous : écoles, écologie, recherche, système de santé, culture… Il y a besoin d'investissements massifs dans les transports collectifs et le fret ferroviaire , la rénovation énergétique des logements.

Le gouvernement doit répondre à la souffrance du pays.

Dès le premier janvier 2019, l'impulsion doit être donnée d' par une augmentation générale des salaires et des pensions dans le privé comme dans le public : le Smic doit être augmenté de 200€ nets. Les négociations doivent s'ouvrir dans les toutes les branches professionnelles et la fonction publique.

Pour financer la transition écologique d'autres choix s’imposent. Nous exigeons :

 

  • De ramener le taux de la TICPE à son niveau de 2017 et l’affecter réellement à la transition écologique,

  • Une taxation exceptionnelle des 10 milliards de profits annuels des compagnies pétrolières,

  • La taxation du kérosène.

  • Le maintien des lignes ferroviaires de proximité, menacées de fermeture, le développement du fret ferroviaire,

  • Le retour à une TVA de 5,5 % sur les transports en commun.

  • Revenir sur l'ensemble des mesures fiscales en faveur des plus riches et des profits (ISF)

  • Engager sur ces bases la mobilisation générale contre les changements climatiques.

Solidaires de celles et ceux qui se mobilisent pour le pouvoir d'achat, la réduction de toutes les inégalités, pour préserver la planète et vivre bien, ensemble, les élu·e·s de gauche du Conseil municipal du Blanc-Mesnil, vous appellent à faire de la journée syndicale du 1er décembre 2018 un grand succès et vous donne rendez-vous place de la République à Paris.

Didier Mignot, Marie George Buffet, Fabien Gay, Hervé Bramy, Phémany Tanséri, Sabah Milot, Alain Barrès, Alain Ramos.

arbre et citoyen