clowns

Dans l'article : « madame Cerrigone:les retraités du Blanc-Mesnil ne s'habillent en Prada » Folio du Blanc-Mesnil indiquait que le nombre des aides-ménagères était passé de 33 à 17, malheureusement, cette information était erronée, nous vous prions de bien vouloir nous en excuser. La réalité est la suivante, lz nombre des aides ménagères est passé de 33 à 13, c'est à dire 20 de moins. La livraison des repas à domicile n'est plus assurée que par 2 personnes et pour faire face aux aléas, lorsqu'une de ces personnes est absente, c'est une aide ménagère qui la remplace.

Comme vous le percevez, derrière les mièvreries de Madame Cerrigone, la réalité de la politique, en direction vers les retraités et plus particulièrement de celles et ceux qui sont en perte d'autonomie c'est: la destabilisation et la désorganisation du service de l'aide à la personne qui est à l'oeuvre.

En un mot, la municipalité de droite extrême applique avec ardeur les objectifs de destruction des services publics voulue par le Président Macron. Cette politique, de madame Cerrigone, se traduira à terme par la privatisation des services d'aide à la personne. Comme pour le Forum culturel, nos impôts locaux serviront des subventions à la société privée délégataire pour lui assurer ses profits et le prix de la prestation coûtera plus chère aux retraités. Cette augmentation entraînera à terme une diminution du service rendu.

L'obtention, de l'Allocation Personnalisée d'Autonomie, est gérée par Le Conseil Départemental. Avant, les démarches, pour ouvrir un dossier APA, pouvaient-être effectuées à partir de la CCAS au Blanc-Mesnil. Malheureusement, maintenant, cela est devenu beaucoup compliqué, car il n' y a plus d'assistante sociale pour accompagner les retraités Blanc-Mesnilois, afin, qu'ils puissent accéder à ce droit. Il faut, maintenant, se rendre au siège du Conseil Départemental de la Seine Saint Denis.

Curieuse conception, de la majorité municipale de droite extrême, vue sous cet angle, la politique en direction des retraités est beaucoup moins chatoyante, beaucoup moins solidaire, bref, une politique néo libérale à la sauce Macron.

Macron essore tous les retraités en baissant leur pouvoir d'achat, Meignen/Cerrigone aggravent la situation en cassant le service d'aide à la personne de notre ville.

Vous trouverez ci dessous, quelques informations sur l'APA

Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA)

Il s'agit d'une allocation versée par le Conseil Général en faveur des personnes âgées dépendantes pour les aider à financer leurs dépenses d'aide à la vie quotidienne, à domicile ou en établissement. Elle est fonction du degré d'autonomie de la personne et de ses ressources. Pour en bénéficier, il faut :

  • avoir plus de 60 ans

  • résider en France

  • avoir besoin d'une aide pour l'accomplissement des actes essentiels de la vie

  • faire l'objet d'un classement GIR 1,2, 3 ou 4 (voir ci-après).

L'instruction du dossier est assurée par le Conseil départemental

 Les GIR : définition

Les six groupes iso-ressources (GIR) prévus par la grille AGGIR peuvent être schématiquement caractérisés de la manière suivante :

  • Le GIR 1 correspond aux personnes âgées confinées au lit, dont les fonctions mentales sont gravement altérées et qui nécessitent une présence indispensable et continue d'intervenants. Dans ce groupe se trouvent également les personnes en fin de vie ; 

  • Le GIR 2 regroupe deux catégories majeures de personnes âgées :

  • celles qui sont confinées au lit ou au fauteuil, dont les fonctions mentales ne sont pas totalement altérées et qui nécessitent une prise en charge pour la plupart des activités de la vie courante,

  • celles dont les fonctions mentales sont altérées, mais qui ont conservé leurs capacités à se déplacer ;

  • Le GIR 3 correspond, pour l'essentiel, aux personnes âgées ayant conservé leur autonomie mentale, partiellement leur autonomie locomotrice, mais qui nécessitent quotidiennement et plusieurs fois par jour des aides pour leur autonomie corporelle. La majorité d'entre elles n'assument pas seules l'hygiène de l'élimination anale et urinaire. 

  • Le GIR 4 comprend deux catégories de personnes âgées :

  • celles n'assumant pas seules leur transfert mais qui, une fois levées, peuvent se déplacer à l'intérieur du logement. Elles doivent parfois être aidées pour la toilette et l'habillage. Une grande majorité d'entre elles s'alimentent seules,

  • celles n'ayant pas de problèmes locomoteurs, mais devant être aidées pour les activités corporelles et pour les repas ; 

  • Le GIR 5 comprend des personnes âgées assurant seules leurs déplacements à l'intérieur de leur logement, s'alimentant et s'habillant seules. Elles ont besoin d'une aide ponctuelle pour la toilette, la préparation des repas et le ménage ; 

  • Le GIR 6 se compose des personnes qui n'ont pas perdu leur autonomie pour les actes discriminants de la vie courante.