gare du blanc-mesnil ligne n°16

Les travaux du Réseau métro Régional du Grand Paris, rentrent dans une phase active, sur le territoire de notre commune. Nous sommes concernés par la mise en œuvre de deux lignes, la n°16 et la n°17 .

Déjà, deux chantiers, sont en route, celui de la gare, sur le terrain du gymnase Paul Langevin et le puits d'aération sur le stade Jean Bouin.

Ces deux lignes de métro automatique régional, sont le résultat de l'action des municipalités de gauche qui se sont toujours battues pour améliorer les réseaux de transports collectifs, pour permettre aux Blanc-Mesnilois d'avoir les meilleures conditions d'accès aux bassins d'emploi de la région. La mise en exploitation de ces deux lignes permettra une réduction du temps de transport domicile travail.

Nous devons nous féliciter de l'ouverture de ce chantier qui va améliorer les conditions de vie de tous les Blanc-Mesnilois et contribuera à la valorisation de notre commune. Cette extension des transports collectifs en site propre sera aussi de nature a faciliter l'implantation d'emplois nouveaux. Dans ce cadre, nous ne nous pouvons que regretter que le Plan Local d'Urbanisme, voulu par l'actuelle municipalité de droite extrême, soit plus contraignant pour les entreprises et en particuliers pour celles ayant un caractère industriel,donc, celles liées à l'aéonautique.

Ce type de chantier, nécessaire, entraîne une série de contraintes.

Il y a quelques jours, les riverains ont reçu un courrier de la ville les rues suivantes  sont concernées:

Impasse de l'Abbé Niort, rue de l'Abbé Niort, rue Roger Velut, avenue Maurice Gallais,rue Pégoud, rue Jean Pierre Timbaud, avenue Charles Floquet, rue de la Victoire, rue Victor Hugo, rue Albert Einstein, rue Maxime Gorki, rue du général Giraud, rue Emile Kahn, rue Josph Darriet, rue Victor Basch, avenue de la division Leclerc, rue Armand Esder.

Ce courrier indiquait qu'a l'occasion des travaux de ciblage, dans le cadre des travaux du Grand Paris, le stationnement et l'arrêt des véhicules seront interdits à compter du 3 septembre 2018 pour une durée estimée à environ cinq mois.

Nous devons considéré ce message comme un premier message d'alerte. A l'évidence il en appelle d'autres. Alain Ramos, conseiller municipal a pris l'attache du Directeur Général des Services Techniques de la ville. Cette intervention nous permet d'avoir quelques précisions sur le déroulement de cette opération.

Donc, un second courrier de la ville sera adressée aux riverains.

En quoi consiste ces travaux, il s'agit pour la SGP de pouvoir réaliser des sondages et des relevés techniques, dans les rues indiquées, durant 5 mois qui lui permettront de vérifier que ces travaux n'auront pas d'incidence sur les voiries et les bâtiments.

Ces interventions ne dépasseront pas 10 à 15 minutes par poste de contrôle, trois ou quatre par rue suivant sa longueur.

Ils seront aussi limités en nombre 1 ou 2 par mois, selon les besoins.

Une information spécifique sera distribuée par la SGP, quelques jours avant son intervention. Elle utilisera et s'adaptera aux emplacements de stationnement libérés, grâce à l'information qu'elle aura diffusée.

 

Alain Ramos, conseiller municipal est à votre disposition, vous pouvez le joindre :

Courriel : alain.ramos93@orange.fr

téléphone : 06/07/75/34/84.