cocarde

Communiqué du groupe « Blanc-Mesnil au cœur »

du conseil municipal du Blanc-Mesnil

 

Suite à sa démission, un adjoint au maire va être démis de sa délégation lors du conseil municipal de ce 28 juin. Après les retraits de délégation de M. AMRANE et JULIE, c’est M. DRINE qui fait les frais de l’autocratie de M. MEIGNEN. 3 adjoints en 4 ans ! Considérant qu’il s’agit de problèmes internes à cette majorité bancale et déchirée et dont nous n’avons pas tous les tenants et aboutissants, notre groupe ne participera pas aux différents votes liés à cette destitution.

Néanmoins, les causes visibles de cette crise politique dans la majorité municipale ne peuvent être ignorées. C’est la non condamnation par le maire des propos racistes du conseiller départemental, Vijay MONANY, par ailleurs directeur de cabinet du maire qui sont à l’origine de la sanction. Condamnation que nous n’avons eu de cesse de demander à M. MEIGNEN qui l’a obstinément refusée.

Une goutte d’eau qui a fait déborder le vase déjà trop plein, et depuis longtemps, des discriminations de tous ordres et des sympathies avec des thèses idéologiques dangereuses de la part du maire et de son équipe municipale.

Par-delà les turbulences de cette situation, ces faits confirment l’analyse que nous faisons des pratiques de M. MEIGNEN tant sur la forme que sur le fond de sa politique et de ses actes de gestion depuis 2014 : Antisociaux, antidémocratiques, ne supportant pas la contradiction, méprisant à l’égard de tout ce qui n’est pas son « fan club ».

Du bétonnage de la ville à la destruction des politiques sociales, de l’absence de démocratie locale à l’abandon des quartiers populaires, de la privatisation des services municipaux à la casse des solidarités, de l’ultra communication flatteuse en totale contradiction avec la réalité du terrain à l’affaiblissement du tissu associatif, M. MEIGNEN abîme notre ville, son histoire et surtout son avenir.

Il est grand temps que la démocratie, la citoyenneté et l’intérêt général reprennent pied au Blanc-Mesnil. Nous appelons celles et ceux qui souhaitent un autre avenir pour notre commune à se rassembler, dans leurs diversités, pour construire le Blanc-Mesnil solidaire, moderne, démocratique ou chacun et chacune aura sa place.

Nous sommes disponibles pour travailler à rendre le Blanc-Mesnil aux Blanc-Mesnilois-es.

 

Le Blanc-Mesnil le 28 juin 2018

Les élu-e-s du groupe « Blanc-Mesnil au cœur »