tatrarin de tarascon

Demain, vous trouverez le n°87 du « soi-disant journal municipal » dans vos boites aux lettres. Un dossier sera consacré au problème du stationnement dans notre ville. Vous pourrez y lire des décisions qui seront soumises aux délibérations du conseil municipal qui se réunira le jeudi 28 juin à 18h45.

Pourquoi, nous soulignons ce fait, uniquement afin que chacun d'entre vous puisse constater le mépris du maire de droite extrême vis à vis des instances délibératives que vous avez élues.

Ce dossier important nécessite,pour être efficace, une large concertation avec l'ensemble de la population.Il est présenté à celle-ci sans débat préalable et en mettant le conseil municipal devant le fait accompli. Devant un tel mépris, un tel cynisme nous ne pouvons que comprendre la crise qui se développe au sein de la majorité municipale de droite extrême qui verra demain l'exclusion où la démission d'un troisième adjoint au maire depuis avril 2014. Bref, l'autoritarisme,du maire droite extrême devient de plus en plus insupportable y compris au sein sa majorité.

Donc, le stationnement est devenu, depuis 4 ans, un problème insupportable pour la très grande majorité des Blanc-Mesnilois. D'autant plus insupportable, que béton mesnil qui ruisselle partout accroît sur notre commune de manière exponentielle le nombre de véhicules et aggrave les conditions de vie de tous.

Avant avril 2014, une zone bleue existait dans le centre ville, elle est tombée en désuétude à cause du laxisme de la majorité municipale de droite extrême. Comme a son habitude, elle va dénoncer, la municipalité de gauche, pour faire croire qu'elle a inventé le fil à couper le beurre.

Demain, elle va par l'intermédiaire « du soi-disant journal municipal » vous présentez la création de 4 nouvelles zones bleues.

Folio du Blanc-Mesnil vous les présente en avant première :

ZONE 1 : secteur gare :

avenue Gambetta entre la rue Pierre Sémard et la rue Gutemberg ; rue Gutemberg;avenue Yves Cariou ; avenue Pierre Assailly;rue Bernard Palissy ; avenue André Kervazo ; rue Pierre Sémard entre l'avenue Gambetta et rue Bernard Palissy, rue Ampère.

ZONE 2 : centre ville :

avenue Henri Barbusse ; avenue de la République entre l'avenue Henri Barbusse et l'avenue Jacques Demolin ; Avenue Jacques Demolin ;avenue d'Aulnay entre avenue de la Paix et l'avenus Jacques Demolin ; avenue de la Paix, avenue de l'Espérance, rue Marcel Deboffe;rue Paul Legarrois ; avenue Pierre et Marie Curie ; avenue Baptiste Hurel entre la Place Henri Duquenne et l'avenue Jacques Demolin ;rue Albert Thomas ; avnue Jean Catelas ; rue de la Concorde, avenue Cartigny ; rue transversale ; avenue Romain Rolland entre la place Henri Duquenne et la rue Jacques Demolin;avenue du gouverneur Félix Eboué ; le parking de la rue de la Paix.

ZONE 3: secteur sud :

Avenue de Bruxelles ; rue Pierre Sémard entre l'avenue de Bruxelles et l'avenue PV Couturier;rue de Londres ; Avenue de Bel Abbés entre l'avenue de Bruxelles et l'avenue Edouard Lucy ; rue de Berne ; avenue de Liège, avenue Edouard Lucy entre l'avenue e Liège et la rue Pierre Sémard ; l'avenue PV Couturier entre la rue Pierre Sémard et l'venue de Liège.

ZONE 4 : secteur nord :

Rue Groulard, Impasse l'Abbé Niort ; avenue de la défense du Bourget;avenue Marcel Legrand;Avenue de Châlons;avenue Maurice Gallais ; rue Roger Vellut;avenue Léon Martin;avenue Montchanin;avenue Michelet;avenue Plisson;rue Pierre Quémeneur rue France Bloch Sérazin;rue Saint Exupéry;avenue Ruhlière ; rue Diderot;avenue Alphonse Devaux, rue du pilote Raveu ; rue Gilbert Dru;avenue de la veuve Malherre, rue Louis Blériot,avnue Camélinat;avenue des Martyrs de la Déportation ; avenue Normandie Niemen, avenue Garros, avenue Védrines.

Ces 4 zones bleues seront expérimentales, pour une période de 3 mois, du 1° octobre 2018 au 31 décembre 2018.

Le temps maximal autorisé à stationner gratuitement dans ces zones est de 01 heure 30, dans la période de 9 h à 21 h du lundi au samedi. (dixit la note soumise au conseil municipal du 28 luin 2018)

Pour les résidents de ces secteurs, le temps de stationnement est ainsi illimité. Pour cela il faudra se procurer une vignette auprès de la Police Municipale. Le nombre de vignette est limité à 2 par parcelle.

Folio du Blanc-Mesnil ne manquera pas de commenter cette expérimentation dans les jours qui viennent.