jeux d'échecs

Le jeu d'échecs n'est pas arrivé, au Blanc-Mesnil, comme tente de le faire croire Tartarin de la rue Lauriston, après avril 2014. Il était présent dans le péri-scolaire, il existait une association, que l'édile de droite extrême à fait disparaître pour en créer une autre à sa dévotion.

Comme d'habitude la droite extrême casse ce qui avait une réalité avant avril 2014, pour tenter d'imposer l'idée qu'elle a inventé le fil à couper le beurre.Comme pour sauver les pavillons pendant la campagne électorale la droite extrême répand la rumeur que les pavillons sont cassés, afin à partir de 2014 de pouvoir les casser réellement.

Revenons au jeu d'échecs, ce qui a changé depuis 2014 c'est le coût de l'initiation aux échecs, bon an mal an 200 000€. 100 000€ pour l'initiation dans les écoles et 100 000€ pour permettre à notre Tartarin de la rue Lauriston de faire le Kéké, dans les parties Tartarin de la rue Lauriston contre le reste du monde, enfin contre les élèves.

Donc, une dépense de 100 000€ pour faire la propagande politique en utilisant nos enfants et nos impôts locaux.

Effectivement, il y a bien « un changement » depuis avril 2014. Ce changement a un nom l'accroissement des dépenses de fonctionnement pour aider des amis et soigner l'image de Tartarin de la rue Lauriston. Cette plaisanterie a un coût, environ 400 000€ depuis avril 2014. 400 000€. Chacun conviendra que cela est pour le moins excessif pour une communication politicienne exclusivement dédiée au maire de droite extrême.

Le 14 juin 2018, une journée entière va être dédiée à la valorisation politicienne du maire de droite extrême par l'intermédiare du jeu d'échecs.

Dans ce cadre, il a semblé opportun à Folio du Blanc-Mesnil de porter à votre connaissance un article paru dans un blog sur le jeu d'échecs qui évoque les tribulations du maire de droite extrême vis à vis du jeu d'échecs.

Nous vous en souhaitons bonne et utile lecture, chacun conviendra que derrière les initiatives de la municipalité de droite extrême les questions de fric ne sont jamais loin

 

"Europe Échecs au Blanc-Mesnil : facture correcte exigée

2018 04/06http://echecs64.20minutes-blogs.fr/archive/2018/06/04/europe-echecs-au-blanc-mesnil-facture-correcte-exigee-943051.htm

Il était une fois un contrat passé en Europe Échecs, tu sais, la revue quinqua des échecs français et la ville de Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis). Je viens d'apprendre que quelques gros dizaines de milliers d’euros plus tard, il y a un poste et des élèves du primaire bénéficiant d’une heure par semaine de cours d’échecs en dehors du temps scolaire.

OK, pour faire de la comm’, les élèves ont joué contre M. le Maire, Thierry Meignen (LR) c’est toujours une pub sympa avec Bachar Kouatly en photo, directeur de publication d’EE.

 

Mais qu’est-il tombé dans les boîtes aux lettres des clubs de Seine-St-Denis récemment ? Un appel à bras et à cerveaux qualifiés des 64 cases pour l’événement du 14 juin 2018. Le tournoi inter-écoles. 43 enseignants sont déjà prêts dans leurs baskets, mais il manque 51 animateurs… payés un petit billet de 100 € pour la journée.

Là où l’affaire devient drôle, c’est que la lettre précise bien (souligné en gras, bleu sans le mot ‘par’) : 
« 
Europe Échecs demande aussi que la facture soit faite par une association, club, département, ligue ou professionnel mais en aucun [par] cas un particulier. »

Il faut donc trouver des clubs, des entités prêtes à trouver autant d’animateurs ? Oh, la ligue avec son président Rasneur alias "Raspoutine" pourra jouer le rôle de bouée de sauvetage et nous détailler cela dans son prochain bilan. 

Dans une interview presque imaginaire, le président de la Fédération, Kouatly, B. était furieux de cette annonce. Il a téléphoné au maire du Blanc-Mesnil pour que les employés municipaux gambitent des heures de RTT car on peine à trouver des clubs voulant jouer au jeu de la facture correcte exigée. Gens Una Facturamus! lui aurait-il dit à la Piotr Potemkine.

Il l’aurait même menacé de 
rappeler Grand Corps Malade pour que l’artiste puisse enfin venir faire son concert! 

************

Pour tartiner des tranches d’impertinence, camarade des 64 cases, va dans les archives du blog.
Par catégorie, par mot-clé, par mois-année, tout, tout tout, tu sauras (presque) tout sur les tumultes du roi des jeux et de tous les jeux de nos rois.

Lien permanent Catégories : AnecdotesBlagues CarambarInterviews imaginairesJe viens d'apprendreOn ne nous dit pas tout...Quand j’entends, quand je lis, quand je vois... Tags : grand corps maladeblanc-mesnilkouatlyeurope échecspotemkine 1 commentaire"