Corigat 1

L'actualité de cette gare se comprime dans le temps car le 14 février le CORIGAT était, à sa demande, reçu en préfecture pour faire le point sur les avancées du PPI (Plan Particulier d'Intervention). Ce plan est destiné à organiser les opérations de protection et de secours en cas de danger réel suite à un accident impliquant des wagons transportant des matières dangereuses et à avertir les riverains afin qu'ils ne soient pas exposés.

 

Or, la veille, un nouvel incident s'était produiit dû à un problème sur les voies de la descente de la butte de débranchement. Quand cette photo a été prise le locotracteur orange était remis sur ses rails. Mais la cause du déraillement n'était pas encore connue. Visiblement il n'y a eu aucun wagon transportant des matières dangereuses de concerné. Le convoi en arrière plan est celui de dépannage avec la voiture qui transporte le personnel spécialisé et son matériel de relevage et manutention .

 

Mais revenons à notre rencontre avec les autorités préfectorales représentées par le sous-préfet en charge, entre autres, des problèmes environnementaux, et les directeurs de la Direction de la sécurité et de la protection civile :

 

Le Sous-Préfet Douhane, comme d'habitude, nous a fort aimablement reçu et, en bon communicant, il nous a fait valoir toutes les bonnes raisons pour lesquelles vous allez encore devoir patienter.

Il a bien insisté pour nous dire que la volonté numéro 1 du Préfet est de sortir ce PPI en 2018 ... mais, contradiction, il nous a aussi indiqué que deux personnes en charge de ce dossier étaient actuellement absentes et que cela amputait de 50% l'effectif concerné. Espérons qu'il ne s'agissait que d'auto-dérision.

 

Parmi les difficultés rencontrées sur les points sensibles de l'information aux populations soumises à risque il y a le problème des langues à utiliser pour les messages d'avertissement. De même le choix des techniques qui sont à mettre en œuvre pour les acheminer. Le choix est grand : message automatique par téléphone, par mail, par SMS et par l'application générale SAIP ( Service d'Alerte et d'Information des Populations) que nous vous recommandons d'installer sur vos portables. Rendez vous aussi sur le site de la Préfecture de Seine Saint Denis pour vous inscrire afin d'être informés en direct :

 

http://www.seine-saint-denis.gouv.fr/Politiques-publiques/Prevention-des-risques/Systeme-d-alerte-a-la-population-gare-de-triage-de-Drancy-Le-Bourget

 

Le CORIGAT, néanmoins, a obtenu quelques précisions sur l'éxercice du 9 novembre dernier. Il était destiné à valider les processus de coordination technique des services concernés par le PUI-MD (Plan d'Urgence Interne Matières Dangereuses). Les consignes aux agents concernés par un incident / accident mettant en cause des matières dangereuses sont portées sur des "fiches réflexes" . Elles sont destinées à simplifier la présentation des informations nécessaires et à faciliter des interventions adaptées. Il y a une fiche pour l'action sur la circulation routière dans le périmètre de la gare de triage en cas de mise en œuvre du PPI. La bonne utilisation de ces fiches a été aussi l'objet de cet exercice. Lors de cet exercice un drône a été expérimenté.

 

Il sera amicalement demandé aux maires des 8 communes concernées de communiquer les informations sur les services d'alertes via les bulletins et journaux municipaux.

 

Le CORIGAT a pris bonne note de ces quelques informations et ne manquera pas de continuer à vous tenir informé des avancées (toujours trop lentes) de ce dossier. Sa vigilance reste constante et n'hésitez pas à nous communiquer des infos qui auraient pu nous échapper.

 

Merci pour votre attention.