titi 1

Non seulement, la municipalité de droite extrême a dépensé 125 280€ auprès deux avocats, en 24 mois, c'est à 5220€ chaque mois et le plus souvent pour des résultats négatifs. Bref, beaucoup d'argent jeté par les fenêtres et comme le souligne le rapport de la Chambre Régionale des Comptes de l'Ile de France cette dépense de 125 280€ « était contraire au principe de bonne utilisation des deniers publics. »

Dans ce cadre, nous comprenons que la municipalité de droite extrême développe beaucoup d'énergie pour éviter qu'un véritable débat public s'engage sur le contenu du rapport de la Chambre Régionale des Comptes. Le maire de droite extrême avait en sa possession le document définitif depuis le 24 octobre 2017, il avait, en amont, par une lettre du 20 octobre 2017 au Président de la Chambre Régionale des Comptes tenté une nouvelle fois d'influencer les commissaires enquêteurs. Malheureusement, pour la municipalité de droite extrême, ces derniers sont restés fermes.


Le maire de droite extrême a gardé le rapport sous le coude pendant plus deux mois, pour tenter escamoter le débat en profitant des congés de fin année. La démocratie, la transparence voilà les ennemis du maire de droite extrême et son clan, ils ont fait une lourde erreur, le débat citoyen s'engage et va durer.

Bref, la municipalité de droite extrême remettait en cause la compétence et la qualité du travail effectué, par les conseillers de la Chambre Régionale des Comptes et cela pour deux raisons la première étant que ces derniers ne partageaient pas, la lourde et manipulatrice communication, de la municipalité de droite extrême sur le bilan de la gauche et la seconde étant l'expression un sévère constat sur la gestion en cours depuis 2014.

Ainsi, la Chambre Régionale des Comptes, conduit à souligner que la situation financière actuelle de la ville, n'est pas le résultat de la gestion de la gauche, mais de la responsabilité de la droite extrême et met en exergue le clientèlisme de la gestion en cours . (voir les abonnements du PSG).

Le rapport de la Chambre Régionale des Comptes réduit à néant, la parole du maire de droite extrême et confine la communication municipale rang de propagande politicienne. Bizarre, le directeur actuel de la communication quitte le navire pour des eaux peut-être plus sereines.

Votre hargne, Monsieur le Maire de droite extrême, contre l'institution qu'est la Chambre Régionale des Comptes, au delà du fait que cela ne soit très républicain, démontre chaque jour un peu plus fort qu'aujourd'hui votre parole n'a plus aucune crédibilité.

Le 21 décembre 2017, les élus de gauche vous ont à plusieurs reprises interpellés pour vous demander la publication des 97 pages du rapport de la Chambre Régionale des Comptes et vous avez répondu publiquement devant l'assemblée communale que vous alliez publier ce document sur le site de la ville.

A ce jour et cela malgré les demandes publiques réitérées par les élus de gauche, nous avons le regret de constater que ce rapport n'est toujours pas consultable sur le site de notre commune.

Votre parole est totalement démonétisée, totalement decrédibilisées.