pinoccho

L'édition 93 du Parisien du 6 janvier 2018 met en exergue les vœux 2018 de notre commune. Voilà, un article des plus intéressant de ce qui révèle du narcissisme du maire de droite extrême et de ses choix très bling bling et paillettes, tout cela sent bon un côté empire romain décadent. L'autre intérêt de cet article est de nous montrer que le rapport de la Chambre Régionale des Comptes d'Ile de France pèse de plus en plus lourd. En effet, nous avons droit à une déclaration du maire de droite extrême sur le coût de cette cérémonie 10 000€ et 2700€ pour l'animation musicale. Bien entendu nous souhaitons la publication des factures et le montant estimée des heures de travail des fonctionnaires municipaux. Car depuis la publication du rapport de la CRC, les paroles du maire de droite extrême sont totalement dévaluées.

Donc, encore une petite opération de propagande politicienne, le maire de droite extrême confond avec cynisme communication et transparence.

Mais en matière de cynisme et de propagande nous avons été largement abreuvé, tel les propos de l'ex ministre de Sarkozy, qui n'hésite pas à dire qu'il a présenté son projet du BMSF au Réal Madrid, mais lui aussi spécialiste de la langue de bois, il précise aussitôt que rien n'est encore fait avec le prestigieux club madrilène. Le même qui indique que les joueurs de football présents sont venus gracieusement, encore heureux vu le niveau de subvention que la ville attribue au club 75 000€ pour le premier trimestre 2018.

En ce qui concerne le futur dojo, nous tenons à féliciter les membres du service communication qui ont pu mettre en image une décision qui avait été prise le matin même, ce qui en dit long là aussi sur le respect de la collégialité de la Commission d'Appel d'Offre. En ce qui me concerne, je suis abstenu sur ce choix, alors que pour un prix équivalent, le choix aurez pu se faire sur un autre équipement sachant conjugué modernité et histoire et qui dans son emplacement aurait offert à notre commune une très belle image d'entrée de ville. Mais le choix effectué est conforme au conservatisme étriqué du maire de droite extrême. Nous ne pouvons qu'espèrer que le dojo qui sera payé avec nos impôts sera ouvert au deux clubs de notre ville.

Puisque les vœux 2018 ont été très sportif, nous allons conclure cet article par le rapport de la Chambre Régionale des Comptes d'Ile de France et sur les 140 000€ d'abonnements au PSG.

« depuis 2014, la commune achète des abonnements annuels pour assister aux matchs de football et de handball du Paris Saint Germain. Entre 2014 et 2017, le montant total des sommes versées au club pour ses abonnements est supérieur à 140 000€....

...La chambre rappelle que les dépenses engagées par les collectivités doivent présenter un intérêt public local. Pour que l'intervention d'une collectivité, au nom de l'intérêt public local, soit légitime, il faut qu'elle remplisse plusieurs conditions : elle doit répondre à un intérêt public local, elle doit avoir pour objet direct de répondre aux besoins de la population et enfin respecter le principe de neutralité de l'action local. Or l'achat des abonnement auprès du PSG, au bénéfice d'un nombre limité de personnes, pour assister à des rencontres de football et handball est contraire à l'objet de la commune.Aucun intérêt communal, non plus qu'aucune activité de service public, ne justifie ces dépenses d'abonnements. De plus, en l'absence de délibération du conseil municipal, la procédure d'attribution des places est caractérisée par un défaut manifeste de transparence...

.En outre, le principe constitutionnel de libre administration des collectivités territoriales ne permet aucunement à un maire, sans l'accord du conseil municipal, d'acheter tous les ans une trentaine d'abonnements pour le Parc des Princes, pour délivrer en partie, gratuitement, à des personnes privées, sans conserver leur identité. La chambre demande à l'ordannateur de mettre un terme à cette pratique. »

Comme vous le constatez la Chambre Régionale des Comptes est extrêmement sévère sur les pratiques de gestion, sur le manque de transparence et sur le non respect de la démocratie.

Ainsi, chacun comprendra que nous avons de sérieuses raisons de mettre en doute les déclarations du maire de droite extrême.