non demetelement du cd

Le 1ier août 2017 fera date dans la longue histoire de notre droit du Travail :

voici 10 droits des salariés rayés d'un coup de crayon au prix de longues luttes, du sang et des larmes :

1. Les indemnités aux prud'hommes plafonnées (avant c'était un Plancher)
2. Des licenciements simplifiés, des délais de recours réduits : sous couvert de simplification, ce sera plus facile de licencier et le salaire aura moins de temps pour se retourner 
3. Des plans de départ volontaires favorisés (c'est bien connu le salarié est volontaire Pour partir)
4. Un nouveau périmètre pour le licenciement économique (l'entreprise pourra faire des bénéfices dans le groupe mais on pourra Pour licencier rendre insolvable une filiale pour couper la branche pourrie et ainsi licencier)
5. Le CDI de chantier étendu (on introduit de la précarité dans le CDI)
6. Un accord d'entreprise renforcé (Tout se qui se passe dans l'entreprise reste dans l'entreprise, exit les branches, le Code, les conventions plus favorables)
7. Des instances fusionnées en comité social et économique (avant des DP, un CE, un CHSCT, aujourd'hui moins d'élus, moins de réunions, le temps c'est de l'argent)
8. Des accords collectifs plus forts que le contrat de travail (avant Pour modifier votre contrat, il vous fallait signer un avenant, demain on défera sans vous ce que vous avez pourtant fait)
9. Un référendum à l'initiative des syndicats ou de l'employeur
10. Le compte pénibilité et le prélèvement à la source modifiés

Face à une telle régression, une seule réponse la mobilisation et l'action