affreux

La majorité municipale de droite extrême ne rate jamais une occasion de mettre en avant ses choix en direction des retraités. Elle rate jamais la possibilité, y compris ,en période électorale d'utiliser les moyens municipaux pour valoriser ou faire connaître la candidate LR/UDI, avec le succès que l'on sait puisque celle-ci a été éliminée dès le premier tour des élections législatives, en faisant un score inférieur, à celui le droite aux municipales de 2008.

Au conseil municipal,du 30 juin 2017, nous prendrons connaissance des décisions prises par le maire, dans le cadre de l'article L.2122.22 du code des collectivités territoriales. Nous vous présentons la décision n°109 du 19 avril 2017. elle concerne l'organisation de séjours pour les retraités de notre commune.

7 propositions sont faites, elles ne concerneront au maximum que 245 Blanc-Mesnilois, notre ville compte près 8100 retraités, cette proposition ne concerne donc que 3% de cette population.

En clair, nous pouvons affirmer, que la municipalité de droite extrême ne se préoccupe pas en matière de propositions de séjours de vacances de 87% des retraités Blanc-Mesnilois

Les prix proposés vont de 2055€, pour un séjour dans le Grand Ouest Américains (las Végas), 1 135€, pour séjour en Crète, 945€ pour un séjour en Bulgarie, 579€ pour un séjour à Prague, 620€ pour un séjour à Lisbonne, 740€ pour un séjour à Rome.

Bref, si nous faisons la moyenne de ces sept propositions nous arrivons 867€ par personnes.

Il nous parait nécessaire de remettre en perspective ces propositions de la majorité municipale de droite extrême, avec la réalité économique et sociale des retraités de notre ville, nous le rappelons une nouvelle fois 20% des retraités de notre commune vivent avec moins de 800€ par mois et la très grande majorité d'entre eux perçoivent 1200€.

Les chiffres parlent d'eux même, les propositions faites par Cerrigone et Meignen sont  scandaleuses et expriment un très grand mépris pour la très grande majorité des retraités du Blanc-Mesnil.

Nous sommes heureux pour les 245 retraités de notre ville qui pourront participer à ces séjours.

Mais, nous ne pouvons que regretter que le très grande majorité des retraités de notre ville n'aient pas accès aux initiatives communales. Nous regrettons que comme pour de nombreuses initiatives la majorité municipale de droite extrême sélectionne les participants par l'argent. Nous regrettons d'autant plus ce choix n'empêche pas Cerrigone et Meignen  de beaucoup fanfaronner  pour masquer les inégalités qu'ils développent.

Pour conclure, nous ne pouvons qu'exprimer nos inquiétudes, sur la déstabilisation du service municipale d'aide aux personnes âgées, dont les effectifs fondent, cette baisse détériore le service rendu et aggrave les conditions de travail des personnels. Ces choix de la municipalité de droite extrême ont pour objectif la privatisation et la marchandisation de l'aide à domicile.

Comme quoi les paillettes et les voyages à Las Végas ne sont là que pour masquer des choix contraires à l'intérêt général.