Deéraillement d'un train!

Lundi 13 mars 2017, trois wagons transportant du Bio-éthanol ont déraillé à la Sebelin à Salaize. Cet accident s'est produit pendant des manœuvres à basse vitesse dans la gare de triage.

Il apparaît de 40 tonnes de bio-éthanol se sont répandus, les mesures ont été prises par les sapeurs pompiers, pour éviter un incendie. Il n'en reste pas moins vrai que le Bio-éthanol va atteindre la nappe phréatique et qu'à terme le Rhône risque d'être pollué. L'accident qui heureusement n'a pas de victime est suffisant important pour perturber lourdement le trafic ferroviaire dans l'agglomération lyonnaise, encore aujourd'hui.

Cet accident est un puissant rappel à l'ordre pour celles et ceux qui pour défendre des intérêts particuliers, plus précisément ceux de la spéculation immobilière, font le maximum pour minimiser la potentialité des dangers qui pourraient se produire sur l gare de triage de Drancy, Le Bourget, Le Blanc-Mesnil.

Certes, nous savons qu'aujourd'hui deux candidats aux élections présidentielles ( Macron et Fillon) sont très les liés aux lobbies des industries chimiques et pétrolières et qu'ils militent pour réduire à sa plus simple expression les principes de précaution qui se sont mis en place, en particuliers, après l'explosion de l'usine AZF à Toulouse.

Bref, la gare de triage de Drancy, Le Bourget, le Blanc-Mesnil est et reste potentiellement dangereuse. Dans ce cadre heureusement que l'association citoyenne qui mobilise les riverains sur ce dossier reste active.Il circule et stationne toujours, ici, 400 wagons de chlore par an, une fuite de chlore est mortelle dans un rayon de 2600 mètres.

Cette association est l'expression de la permanence du rapport de force et de la vigilance des riverains. Ces actions, sa participation régulière et pertinente dans les instances de concertation ont permis, entre autre, un changement attitude de la SNCF et un accroissement important des investissements pour améliorer la sécurité et réduire les nuisances sonores.

Il faut le dire, clairement, sans la permanence des actions de cette association citoyenne, il y a belle lurette, que la protection des personnes et des biens aurait été passée à la trappe. Il faut préciser, aussi, que le sérieux et la pertinence de ses propositions ont permis aux fonctionnaires de la préfecture d'agir avec plus de force sur ce dossier.

Il a été fait sur ce dossier la démonstration que les mobilisations citoyennes sont indispensables à la défense de l'intérêt général. Ce n'est pas un hasard, si des élus inféodés à la spéculation immobilière et financière ont tout mis en œuvre pour casser la force des mobilisations. Le silence et la désinformation des médias locaux n'ont qu'un seul objectif ne pas effrayer la promotion immobilière afin qu'elle puisse continuer de prospérer sur le dos des citoyens rêvant d'accéder la propriété.

Donc, le dossier de la gare de triage n'est pas clôt, un nouvel arrêté préfectoral et un nouveau porter à connaissance vont être publiés. Le plan Particulier d'Intervention ( le plan Orsec des gare de triage) est en cours d'élaboration et il sera soumis aux villes concernées, elles auront deux mois pour formulées un avis. Le PPi prend en compte les plus grandes distances dues aux effets toxiques, thermiques, radioactifs ou de surpression que pourraient produire un accident. Le rayon du PPI s'étendra sur 2600 mètres, les villes Aulnay, Bondy, Bobigny, La Courneuve, Dugny, Le Bourget, Drancy, Le Blanc-Mesnil sont concernées.

Voilà, où nous en sommes, les dangers restent, les réglementations changent. La protection et le principe de précaution pour assurer la sécurité restent essentiels.

Dans ce cadre, nous félicitons que le préfet de Seine Saint Denis est affirmé à deux reprises que le porter à connaissance tiendra compte de toutes la réglementations en vigueur et qu'il aura pas d'aménagement pour satisfaire les intérêts particuliers.

L'accident qui vient de se produire dans l'agglomération lyonnaise, nous confirme dans la nécessité absolue de maintenir à un haut niveau les mobilisations citoyennes pour assurer la sécurité et la protection des citoyens et nous réaffirmons notre confiance et notre soutien à l'association des riverains.