mptjj

Lors du conseil municipal du 24 novembre 2016, il a été soumis une nouvelle décision concernant la délégation de service public confiée à l'IFAC.

Il s'agissait, de mettre en place une grille tarifaire pour les participations familiales au titre de l'accès aux activités organisées au sein des centres socioculturelles et des maisons de quartiers.

Il y a un an, le conseil municipal, le 11 décembre 2015, décidait une délégation de service public, en faveur de l'Ifac pour gérer les MPT. Cette décision a été votée par la majorité de droite extrême. A ce jour, le Conseil Municipal et l'ensemble de ses élus, ne savent toujours pas combien coûte à nos impôts locaux cette décision.

Pour ma part, j'ai pu consulté l'offre qui a été effectuée par l'ifac. Mais il s'agissait de l'offre qui se montait à 2 978 783€.Mais contrairement aux affirmations répétées du maire aucun élus du conseil municipal connaît le contenu de la convention signée entre le maire de droite extrême et le Président de l'Ifac.

La situation est d'autant plus opaque, que pendant plusieurs mois, il y a eu des échanges de mails entre la municipalité et l'ifac sur l'interprétation de celle-ci. Ce différent tournait autour du niveau des mensualités que la ville devaient versées, il y avait débat autour du 241 000€ mensuels.De ces discussions nul au conseil municipal ne peut dire qu'elles ont été les conclusions.

Est-ce que l'accord a abouti entre la ville et l'Ifac est ce que cela faisait parti de l'avenant qui a été signé, à part quelques initiés, personnes n'a eu connaissance des tractations entre amis de FILLON ( puisque le président de l'Ifac et le maire du Blanc-Mesnil sont membres du parti « les républicains »)

Nous ne saurions oublié que l'Ifac facture des loyers à ville pour des équipements qui lui appartiennent.
Alors le 24 novembre 2016, il y a eu une nouvelle décision, qui propose une grille tarifaire pour encaisser les participations des familles aux activités des MPT, bref les Blanc-Mesnilois paient deux fois avec leurs impôts locaux ils paient 2 978 783€ à l'ifac et ils paient à la ville pour participer aux activités proposées par l'Ifac.

Le dossier Ifac est un dossier bien trouble et bien opaque, tout cela ne peut que susciter de nombreux interrogations sur ce contrat pour le moins flou.Bref, il n'est pas du tout certain que cela profite aux Blanc-Mesnilois.

Vous pouvez le relire tous les articles consacrés aux MPT dans Folio en cliquant sur : MPT dans les archives.