VTG Wagon

Le dossier de la gare de triage n'est pas clos. Il a commencé en mars 2013, par la publication d'un arrêté préfectoral, soulignant le caractère de dangerosité de la gare de triage où stationnent et transitent plusieurs milliers de wagons transportant des matières dangereuses et toxiques. Il avait été prolongé par un porté à connaissance du 22 avril 2013 définissant un périmètre de sécurité de 620 mètres, autour du site, édictant un certain nombre de règles portant sur l'urbanisme et la démographie.

La situation avait entraîné la création d'un vaste mouvement citoyen pour exiger l'arrêt du transit et du stationnement des wagons dangereux.

Une action, auprès du tribunal administratif de Montreuil, de décembre 2014, avait entraîné l'annulation de l'arrêté préfectoral de mars 2013. Le TA jugeant que l'enquête sur la dangerosité du site avait été sous estimée des dangers et que l'article 7 de la charte de l'environnement portant sur la nécessaire concertation avec la population n'avait pas été respecté.

Néanmoins, la décision du TA, ne réglait pas , la question de la dangerosité potentiel du site de la gare de triage.

L'action citoyenne et l'administration préfectorale poursuivaient leur action de défense de l'intérêt général. Un nouvel arrêté préfectoral a été établi en mai 2016, il est en cours de validation.

Nous entrons maintenant dans phase d'élaboration d'un Plan Particulier d'Intervention (PPI) . Celui-ci, dans un premier temps s'inscrira dans un périmètre de 2600 mètres autour de la gare de triage. En clair, le PPI en prend en compte les effets létaux du produit le plus dangereux le chlore ( 400 wagons par an sur le site de la gare de triage). Le PPI va s'étendre sur le territoire de 8 communes : Le Blanc-Mesnil, Drancy, Aulnay, Bondy, Le Bourget, La Courneuve, Dugny, Bobigny. 20% des communes de la Seine Saint Denis et 372 941 habitants. Dans une seconde étape il pourra être porté à 10km.

Comme vous le constatez, le dossier de la gare de triage n'est pas clos. Dans ce cadre, il est heureux que l'action citoyenne et que l'action de l'administration préfectorale continuent et nous ne pouvons que nous en féliciter.

Nous sommes riverains d'un site potentiellement dangereux. Il apparaît donc nécessaire de donner toutes les informations utiles aux citoyens afin qu'ils puissent réagir correctement pour protéger leur santé et leur sécurité.

PLAN PARTICULIER D'INTERVENTION, QU'EST QUE C'EST ?

Le Plan Particulier d'Intervention (PPI) est dispositif local défini en France pour protéger les populations, les biens et l'environnement, pour faire face aux risques particuliers liés à l'existence d'une ou de conséquences dépassant l'enceinte de la installation à risque concernée. (pour nous la gare de triage)

Ces modalités couvrent les phases de mise en vigilance, d'alerte et d'intervention, mais aussi les exercices de sécurité civile réalisés périodiquement pour une bonne appropriation du dispositif.

Le PPI conçu et réalisé par les pouvoirs publics( ici en Seine Saint Denis en concertation avec l'association des riverains) constitue un volet du plan ORSEC, il est en interface avec le plan d'urgence établi par les industriels à l'origine des risques concernés( ici la SNCF).

Les installations pour lesquelles un PPI doit être défini sont :

1°Les sites comportant au moins une installation nucléaire de base qu'elle soit ou non secrète.

2°Les sites susceptibles de créer un danger d'explosion ou d'émanation de produits nocifs, des risques très importants pour la santé ou la sécurité des populations voisines et pour l'environnement.

3°Le stockage souterrain de gaz naturel, d'hydrocarbures liquides, liquéfiés ou gazéifiés ou des produits chimiques à destination industrielle.

4°Les aménagements hydrauliques qui comportent un réservoir d'une capacité égale ou supérieure à quinze millions de mètres cubes et un barrage ou digue d''au moins 20 mètres au dessus du point le plus bas du sol naturel.

5°Les ouvrages d'infrastructures liés aux transport de matières dangereuses.

6°Les établissements utilisant des micro-organismes hautement pathogènes dans le cadre d'une activité de recherche médicale et pharmaceutique.

7°Les installations de gestion des déchets de l'industrie extractive pouvant présenter un risque majeur.

Comme vous le constater à la lecture des 7 possibilités qui conduisent à la définition d'un PPI et à sa mise en place, nous sommes confrontés à une situation sérieuse. La gestion du dossier de la gare de triage est un dossier important où il faudra que l'ensemble des acteurs prennent leurs responsabilités.

Pour sa part FOLIO du Blanc-Mesnil sera au côté des mobilisations citoyennes.