jean jaurès

Mireille DINET, Philippe HOANG MONG, Mourad Aït KACi, nous ne les oublions pas.

Voilà bientôt deux ans, que les fonctionnaires territoriaux de notre ville sont sous la férule du maire de droite extrême et de son conseiller spécial.

Les candidats aux élections ne sont jamais assez prudents, avec les engagements qu'ils prennent. Nous allons vous en présentez ,ci dessous, un florilège.Il s'agit d'un tract «le Blanc-Mesnilois» qui a été diffusé dans les derniers jours de la campagne pour les élections municipales de 2014 par la droite extrême.

Ce tract présente une série de condamnations de pratiques antérieures devant-être considérés comme autant comme autant d'engagements à ne pas les reproduire et une série de promesses vis à vis des fonctionnaires communaux. Par ce petit rappel, chacun pourra juger de la valeur des engagements de Thierry Meignen.

«Nous mettrons en place une Commission d'avancement impartiale et objective!

+Assez des privilèges pour les cadres communistes et «des promotions des encartés»

+Assez des avancements distribués à la hâte aux petits chefs venus«d'ailleurs» et qui bloquent l'avancement des communaux attachés à leurs ville...

Assez de pressions sur les employés communaux! Doit-on attendre l'irréparable pour qu'elles cessent?

Chaque semaine, je reçois plusieurs employés communaux qui dénoncent le «malaise au travail».....

+ils me disent qu'il faut militer pour le maire pour obtenir certains avantages (appartement, promotion, etc..)

+ils me disent que certains collègues sombrent dans la dépression faute d'être affectés à un poste adapté.

+Ils me disent que d'autres prennent un arrêt de travail pour échapper aux conditions difficiles,

+Ils me disent que les proches du maire choisissent leurs horaires et font travailler les collègues à leur place,

+Ils me disent que la sécurité n'est pas garantie dans certains services et que l'Hygiène est déplorable,

°Ils me disent leur ras le bol des « taupes » qui rapportent leurs moindres faits et gestes au maire et à ses sous-fifres et obtiennent en remerciements des postes bien rémunérés et des responsabilités......

# Vous aurez droit de ne pas être communiste

#Vous aurez droit d'évoquer la politique municipale en dehors de vos heures de travail.

##Personne ne peut vous obliger à faire campagne du maire pendant vos heures de travail ( coller ses affiches ou mieux encore décoller les miennes, organiser des réunions d'appartement, subir les discours «des petits chefs»

Assez de désinformation, remettons de la démocratie dans notre ville....

..Votre statut de fonctionnaire territorial garanti votre emploi et des avantages sur les lesquels il n'est pas possible de revenir.

+Avec Thierry Meignen, demain, vous travaillerez sans pression politique et le mérite sera reconnu!

+Avec Thierry Meignen, demain, vous ne serez pas obligés de faire grève pour échapper à la pression!.....

+Avec Thierry Meignen, demain, vous aurez droit à la parole dans le journal des agents communaux!......»

Comme de bien entendu, ces belles envolées lyriques, ces beaux engagements, c'étaient avant le 31 mars 2014.

Mais, comme vous le savez, depuis la municipalité de droite extrême est victime d'un odieux complot conduit par un groupuscule de blouses blanches.

Décidément les engagements et les promesses de Thierry Meignen ne valent mêmes pas le prix du papier sur lequel ils sont imprimés.