cocarde

Depuis quelques jours, Folio du Blanc-Mesnil intervient sur la nécessaire réduction du train de vie de la municipalité. Il vient de publier, un article sur les 387 000€ qui sont dépensés pour payer, les quatre membres du cabinet du maire.

Le travail essentiel de ces quatre personnes au service de MEIGNEN est principalement un travail politicien, comme le souligne le fait que le directeur du cabinet soit aussi conseiller départemental, et délégué les Républicains pour la quatrième circonscription de la Seine Saint Denis. Mais surtout, un travail de relations avec l'oligarchie financière et la promotion immobilière, dont nous voyons fleurir les résultats aux coins des rues de notre commune.

Dans ce cadre, il apparaît, aussi, nécessaire de créer les conditions d'un débat public sur les heures supplémentaires.

Lors du dernier conseil municipal les élus de gauche ont interrogé le maire sur ce dossier. A la page 19 du document préparatoire sur le Débat sur les Orientations Budgétaires 2016, il apparaît 279 618,79€ d'heures supplémentaires payées en décembre 2015. Nous avons demandé des explications et des éclaircissements, pour savoir à quoi correspondait cette dépense. Le maire nous a indiqué qu'il s'agissait pour l'essentiel des heures supplémentaires effectuées par les policiers municipaux.

Il y a actuellement 34 policiers municipaux , un rapide calcul nous donne 8235€ par policier municipal. Nous en tirons, rapidement, la conclusion que la réponse du maire, ne correspond pas à la réalité. Certes, l'amplitude de travail de la police municipale est de 17 heures par jour soit 8h30 par équipe et 1h30 supplémentaires par jour et par fonctionnaire soit environ 30 heures supplémentaires par mois. Mais, tout cela ne peut pas conduire à une dépense au 279 618,79€ en décembre 2015

Donc, il faut que très rapidement, le maire de droite extrême soit plus précis dans ses réponses sur la question des heures supplémentaires.

D'autant, qu'il existe une note municipale indiquant que les heures supplémentaires ne seront pas payées, qu'elles doivent être récupérées en temps de repos, ou transférées sur le compte épargne temps.

Il y a donc urgence à savoir à quoi correspond la dépense de 279 618,79€ d'heures supplémentaires de décembre 2015 et qui en ont été les heureux bénéficiaires. Il ne s'agit pas,ici, d'une quelconque suspicion, mais d'une volonté de savoir précisément comment sont utilisées nos impôts locaux.

La transparence est d'autant plus nécessaire et utile que des éléments sembleraient en inadéquation avec les affirmations répétées par le maire de droite extrême lors du conseil municipal du 4 février 2016.

Environner ce dossier de ténèbres ne paraîtrait pas être une bonne solution!