blanc-mesnil au coeur

Cher(e)s Blanc-Mesnilois(e)s, les élus de gauche vous présentent leurs meilleurs vœux pour 2016, de santé, de solidarité, de bonheur partagé.

2015, année «horribilis» marquée par les attentats de janvier et de novembre, notre ville en a payé un lourd tribu. Nos pensées, notre solidarité, aux familles qui ont été frappées par ces crimes.

2015, le nombre de demandeurs d'emploi a continué de croître, le pouvoir d'achat des salariés, des retraités se réduit chaque jour un peu plus, avec de surcroît la remise en cause des droits des salariés, afin de servir plus de dividendes à la caste financière. Cette caste qui trouve en la personne du maire un serviteur dévoué qui, pour assurer sa tranquillité a fermé la Bourse du Travail. Un maire qui, dans ses vœux ne dit rien de la souffrance sociale.

Les activités proposées aux retraités atteignent des tarifs inaccessibles ( de 36 à 60€) pour nombre d'entre eux.

La municipalité ne réinvente pas la ville, elle la bétonne!, 250 logements nouveaux avenue de la division Leclerc, 2500 logements de plus dans les Tilleuls,etc. Au total, c'est prés de 5000 logements supplémentaires qui sont annoncées.

Les commerces ne sont pas en reste avec les fermetures de la supérette Dia, d'un Franprix, d'une maison de la presse, d'une poissonnerie, sans oublier la désertification en cours dans le centre commercial Plein Air.Que sont devenues les promesses électorales?

Le conservatoire Erik Satie, s'est vu imposé un directeur qui a eu des problèmes à Beauvais, à Saint Malo et qui n'a que pour atout d'avoir des liens avec Olivier Dassault député les Républicains.

Les MPT qui étaient animées par des associations locales, sont maintenant sous la coupe de l'IFAC, officine de droite présidée par le maire d'Enghein. Nous assistons là à une politisation de l'animation de ces équipements de quartier.

Bref, en dépit des coups (coûts) de communication, notre ville continue de s'abîmer.

Nous contacter:blanccmesnilaucoeur@gmail.com

Tribune du groupe Blanc-Mesnil au cœur. Alain RAMOS