Lors du dernier conseil municipal, il a été question de l'avenir du conservatoire de musique et danse Erik SATIE. Le rapport présenté dressait sans surprise un constat alarmant et sans surprise l'actuelle municipalité de droite extrême n'avait aucune responsabilité de les difficultés constatées. Mais, il devient de plus en plus difficile de renvoyer les responsabilités sur l'équipe précédente et en plus il faudra dans ce cas ajuster la stratégie de la communication, en effet, ne on peux passer son temps dans les discours à taper sur la politique des municipalités précédentes et projeter lors des vœux un clip s'appropriant ce qui a été fait par elles, tel le parc urbain Jacques Duclos...

titanic

Bref, revenons au conservatoire Erik SATIE, moins d'élèves, une équipe de professeurs déstabilisée, des parents d'élève inquiets, tout cela est le résultat des choix et des non choix de la municipalité de droite extrême cautionner par l'adjoint au maire Modem.

Dans ce cadre, il nous faut revenir sur la nomination de l'actuel directeur du conservatoire monsieur Damnianovitch, qui a perdu en novembre 2015 l'appel qu'il avait fait du jugement dans l'affaire du harcèlement à Beauvais. Cette situation nous permet de découvrir dans ce dossier les liens qui existent entre ce personnage et le député, de l'Oise, Olivier Daussault. Décidément les connexions entre l'équipe municipale de droite extrême et la famille Dassault sont omniprésentes.

Monsieur Damnianovitch suscite beaucoup de questions dans le cercle des directeurs de conservatoire, mais comment s'en étonner lorsque l'on parcourt le journal Ouest France du 4 septembre 2015, extrait de la déclaration de Jean Bories adjoint au maire de Saint-Malo: « Depuis des mois, la municipalité de Saint -Malo n'avait qu'un vision partielle du mode de fonctionnement. Il nous fallait des outils pour mesurer de ce qui s'y faisait réellement. Nous avons fait faire un audit par un cabinet externe*. Dont le rapport est parvenu fin juin. Il pointait des dysfonctionnements administratif et de management tels, que nous avions engagé une procédure disciplinaire et convoqué le directeur... qui a préféré partir au Blanc-Mesnil.»

Décidément, le parcours de monsieur Damnianovitch n'est pas celui que l'on pouvait espérer pour conduire le conduire le conservatoire Erik Satie, Beauvais, Saint Malo sans oublier ses passages, tout aussi problématique, dans, deux autres communes de l'Ille et Vilaine.

Pour une conclusion provisoire, lors du dernier conseil municipal , la gauche a produit une intervention de qualité en réponse au mémoire de la municipalité de droite extrême, celle-ci semble avoir déclenché des attitudes désagréables de la part du nouveau directeur, mais au vu de son parcours, elles ne sont pas étonnantes.

*Le cabinet externe est une société indépendante basée à Rezé.