annabelle_1

Juste une mise au point….à l’attention des responsables et présidents des associations sportives du Blanc-Mesnil.

Madame, Monsieur le Président,

Juste une mise au point pour préciser qu’une association sportive n’a pas vocation à redistribuer à d’autres associations, les subventions qui lui ont été attribuées sur des missions précises pour des publics ciblés.

Il est là, fait référence aux crédits d’Etat CNDS, auxquels l’OLS a émargé :

  • L’un, dans l’enveloppe départementale sur des actions communiquées pour chaque campagne annuelle, actions que les clubs et les Comités sont invités à mener et pour lesquelles, ils peuvent prétendre à subvention, s’ils sont agréés Jeunesse et Sport.

  • L’autre, régionale, déterminée dans le cadre de la labellisation du CMS, labellisation portant sur des actions particulières de promotion de la santé par l’activité physique, par la lutte contre la sédentarité, pas sur le fonctionnement habituel des CMS : VNCI et suivi des sportifs de haut-niveau.

Depuis 2009, ce subventionnement a permis le partenariat Ville/OLS sur des actions santé ville et sur trois manifestations « jeu Sport en Mai », l’Intégrathlon et le Relais des collèges, illustration et mise en actes des missions ciblées par la labellisation.

Comme vous le savez le CNDS est crédité fin août /début septembre, pour les actions de l’année en cours.

En 2014, comme il s’y était engagé lors des réunions préparatoires, l’OLS a assuré l’animation et réglé les factures afférentes à ces trois manifestations, mais, il n’a pas accepté, lors de la réunion du 25/02/2015, que le préciput 2014 (1480euros) soit utilisé pour régler une facture de matériel pour le suivi des sportifs de haut niveau, notre proposition de partenariat étant rejetée . C’est lors de cette réunion que, Mme Le Marchand, maire adjointe au sport a signalé notre expulsion des locaux de la tribune Jean Bouin que nous occupions depuis 1992, expulsion effective depuis le 15/04/2015.

Pour la campagne CNDS 2015, l’OLS n’étant plus partenaire de la ville sur aucune action, n’a présenté qu’un dossier départemental, portant sur des actions d’accession à la pratique sportive des publics éloignés de l’activité sportive, notamment les femmes en situation précaire en les accompagnant dans la prise de licence en club.

Les crédits CNDS2015, étant donné l’orientation générale, ne seront certainement pas en hausse et ne seront pas crédités avant la fin de l’été.

 

L’OLS entend poursuivre son investissement pour la promotion du sport pour tous et toutes, dans l’équité et la transparence, avec ses moyens d’action et de communication.

Afin de ne pas mettre les associations en difficulté dans leurs relations avec la ville, nous n’organiserons pas de réunion publique. Pour l’instant, nous n’avons plus de siège social, et nous invitons les associations qui étaient domiciliées à l’OLS, stade Jean BOUIN, à informer le plus rapidement possible, si ce n’est déjà fait, leur changement d’adresse auprès des administrations et institutions. L’OLS sera sans doute hébergé par le CDOMS93 au CDOS93.

Pour contacter l’OLS, les coordonnées du président Didier GHEUX et celles de la secrétaire générale Nicole DEBOTTE demeurent et vous pouvez nous contacter pour toute information ou sollicitation. Nous informerons les associations caritatives de la ville, de ce dispositif OLS, comme nous nous efforcerons de vous communiquer les informations sportives nationales, régionales et départementales dont nous sommes destinataires.

Il est un autre dossier qui nécessite lui aussi, juste une mise au point, c’est celui des défibrillateurs : les 9 défibrillateurs qui sont dans les équipements sportifs sont la propriété de l’OLS. Ils ont été achetés avec les crédits CNDS lors des campagnes de sensibilisation à la prévention de la mort subite sur les terrains de sport. La signalétique et une formation d’éducateurs associatifs au fonctionnement de ce matériel ont aussi été financés par l’Office.

La mise à disposition des défibrillateurs et leur entretien a fait l’objet d’une convention ville/OLS déposée en Préfecture, garantissant leur entretien par la ville.

La nouvelle municipalité, malgré nos relances, ne nous répond pas sur ce conventionnement. Si, fin 2015, la convention n’est pas renouvelée, nous en informerons Monsieur le Préfet et remettrons à la FNOMS ce matériel acquis sur des crédits CNDS, grâce à notre affiliation à une Fédération Nationale bénéficiant d’un agrément ministériel. Notre souhait n‘est pas dans cette solution extrême qui protège les propriétaires en cas de dysfonctionnement du matériel, mais de trouver les modalités d’un conventionnement pour que les défibrillateurs vérifiés restent dans les équipements, pour la sécurité de tous les sportifs.

L’OLS est une structure de concertation, d’échanges sur le sport et la société, un espace de démocratie participative….vous y serez toujours les bienvenus pour y servir le sport pour tous et toutes.

Ayez l’assurance de mon investissement pour continuer à défendre de ces valeurs…

Nicole DEBOTTE secrétaire générale de l’OLS du Blanc-Mesnil, présidente du CDOMS93 et du CROMSIDF, 1ère vice- présidente de la FNOMS.