ar

Le cœur du Blanc-Mesnil était rassemblé ,le 21 mai 2015, sur la place de la Libération. Le cœur du Blanc-Mesnil c'est la liberté, la liberté d'expression, la démocratie, la solidarité, la République. Rassemblés, sereins, calmes et déterminés les citoyens qui étaient présents étaient ce qu'est Blanc-Mesnil.

Le rassemblement d'hier soir ,sa sérénité, sa tranquillité , tranchait avec la violence, le mépris, l'inculture et la médiocrité de la municipalité UMP/Ripoublicain, qui s'exprimaient par la présence de responsables syndicaux là pour dénoncer les fonctionnaires territoriaux républicains, nous leur rappelons que Vichy c'est dans l'Allier. Les méthodes, les pratiques, le harcèlement moral et physique, les tentatives d éradication de tous ceux qui ne font pas allégeance font chaque jour un peu plus les conversations en ville, chez les coiffeurs, dans les bistrots.

Chaque jour un peu plus la réalité de la politique mise en œuvre par l'UMP/Ripoublicain apparaît pour ce qu'elle est beaucoup de propagande, de jeux et de bals masqués, pour cacher la fermeture des Centres Municipaux de Santé, la vente des centres de vacances, la subordination de l'urbanisme à la promotion immobilière spéculative pour que notre ville se transforme en Béton-Mesnil. Déclassement des logements de fonction des enseignants du 12 avenue de la division Leclerc, afin de pouvoir les attribuer aux soutiens politiques de l'UMP/ripoublicains, poursuite du harcèlement des fonctionnaires territoriaux par des humiliations publiques, utilisation de la police municipale à des fins politiciennes qui n'ont rien à voir avec ses missions.Non content d'avoir censurer le concert de Grand Corps Malade, l'accès à la culture continue d’être remis en cause par la désorganisation de la Médiathèque. Comme vous le voyez tout cela est bien loin de l’intérêt général.

Pour mener à bien cette politique, la méthode utilisée est détestable, utilisation du journal municipal, pour diffuser des rumeurs pour mettre en musique les fausses raisons qui permettront, de fermer les CMS en indiquant une baisse de fréquentation, en diminuant les moyens financiers nécessaires au bon fonctionnement des centres de vacances, en différant les travaux à y faire, en attaquant une association sur la base d'informations que personne ne peut vérifier.

En un mot, la censure du concert de Grand Corps Malade, la déstabilisation de BMS/judo sont la partie visible de l'iceberg de la politique de l'UMP/Ripoublicain. Un mot le pire de cette politique est encore immergée, mais elle fait de moins en moins illusion.

Celles et ceux qui se sont rassemblés hier soir, l'UMP/ripoublicain pensait les avoir enfoncés , mais ils sont les graines qui produiront le levain nécessaire pour construire un avenir de fraternité, d'égalité et de liberté au Blanc-Mesnil.

Nous vous donnons rendez vous le 12 juin 2015 au concert que donnera au Blanc-Mesnil Grand Corps Malade.