justice

Mardi 17 février à 17h30, sur le site de Marianne a été publié un article de Mathias Destal:«Blanc-Mesnil: un tract foireux envoie le maire UMP devant la justice.»

Nous nous permettons dans publier quelques extraits.

« Thierry Meignen, le maire UMP du Blanc-Mesnil, en Seine saint Denis, est convoqué devant la 14°chambre du Tribunal Correctionnel de Bobigny, jeudi 19 février, suite à une plainte déposée par une personnalité politique locale, Omar Mahi. Six chefs d'accusation ont été retenus, dont ceux « d'usurpation d'identité », « escroquerie » et détournement de suffrages électoraux »....

Le maire UMP du Blanc-Mesnil, Thierry Meignen, n'en n'a pas fini avec la justice...Sa victoire en mars 2014, face au maire communiste sortant Didier Mignot, fait déjà l'objet d'une requête en annulation devant le Conseil d’État. Mais le 19 février, c'est avec les juges du tribunal correctionnel de Bobigny que l'édile à rendez-vous. Il doit répondre des faits présumés « d'usurpation d'identité », « escroquerie », « détournement de suffrages électoraux », diffamation », « publication, diffusion ou reproduction d'information fausse » et dénonciation calomnieuse » dans le cadre d'une plainte déposée le 21 mars 2014 par le Parti de l'Union Radicale (PUR) et son cofondateur, Omar Mahi.

L'affaire remonte au début de l'année 2014. En pleine campagne électorale pour la conquête de cette ville de Seine Saint Denis, dirigée depuis près de quatre vingt ans par les communistes, L'UMP Meignen fait imprimer et diffuser à près de 20000 exemplaires un tract en format A3 titré « Comité de soutien Tous avec Thierry ! » Six pages de promo où figure en bonne place Valérie Pécresse et Philippe Dallier pour l'UMP, Jean Christophe Lagarde et Jean Louis Borloo pour l'UDI. Sur ce document figure aussi une page consacrée « au soutien du PUR » un petit parti du centre gauche qui se réclame du mendésisme et qui a vu le jour après le 21 avril 2002....

.Problème : celui qui fut candidat aux municipales en 2001 et 2008 jure n'avoir jamais écrit ces mots. Ni donner son accord pour que sa photo et la mention de sa formation politique figure sur ce dépliant...truffées d'erreurs. »

vous pouvez retrouver la totalité de cette article sur : http://www.marianne./blanc-mesnil-tract-foireux-envoie-maire-ump