les halles d'auchan blanc-mesnil

Le conseil municipal du 22 janvier 2015 a été intéressant. En effet, il justifie ce que nous écrivons ici, régulièrement, ceux qui luttent ne sont pas sure de gagner, mais ceux qui ne font rien ont déjà perdu. Les actions qui ont été menées par les salariés et la CGT des Halles d'Auchan ont déjà obtenu des premiers résultats, la fermeture prévue pour la fin du mois est annulée. Les manifestations et les articles de presse ont fait reculer le Maire du Blanc-Mesnil. La présence des élus de Blanc-Mesnil au cœur, avec les salariés, dont la majorité sont Blanc-Mesnilois et leurs interventions lors du conseil municipal ne sont pas pour rien dans cette première victoire.

Ce dossier de la préemption des terrains des Halles d'Auchan ne fait que commencer. La gauche du Blanc-Mesnil a voté contre l'utilisation de 4 286 400€ de nos impôts locaux pour financer une opération nébuleuse et faire un chèque en blanc aux aigrefins de la promotion immobilière.

En effet, comment voter une dépense de 4 286 400€, sur la simple lecture d'une lettre de Vilogia, en séance. Cette lettre des dirigeants UMP de Vilogia personne ne l'a vue. A l'écoute c'était plus un tract UMP, qu'une lettre. Par ailleurs comment croire les dirigeants de Vilogia, alors que depuis qu'ils sont les gestionnaires de 1200 logements dans le quartiers des Tilleuls chacun sait que jusqu'à maintenant ils n'ont jamais tenu aucune de leur promesse. Comment croire des dirigeants qui ont dans leur patrimoine des logements sociaux qui ne sont pas encore aux normes de sécurité électrique.

En effet comment voter une dépense de 4 286 400€, alors que le projet nébuleux du maire UMP, n'a pas reçu l'accord de l’État et qu'aucune convention garantissant sa pérennité n'a été signée. Pourquoi celui qui disait que chaque euro dépensé serait un euro utile, jongle-t-il avec 4 286 400€. Pour notre part, nous avons une petite idée, à l'image des Balkany le maire va entreprendre un accroissement sans précédant de la dette de notre ville, pour assurer des dividendes aux banques et, mais surtout, pour mettre en œuvre la destruction des services publics, qu'il justifiera par le taux d'endettement qu'il aura lui même créé et dans ce cadre les premières victimes pourraient-être des centres de santé municipaux.

En effet comment voter une dépense de 4 286 400€, pour des terrains qui au Plan Local d'urbanisme ne peuvent pas recevoir la construction de logements.

Bref beaucoup d'inconnu, beaucoup d’esbroufe et de communication, il est vrai que nous sommes à quelques encablures des élections départementales, qui certes semblent poser beaucoup de problèmes à la droite si l'on en croit la distribution par Jean-Christophe LAGARDE, d'un calendrier 2015 dans toutes les boites aux lettres de notre ville. Nous parlions des Balkany, il semblerait qu'au Blanc-Mesnil un couple de Thénardier serait en voie de constitution.

Mais nous avons d'autres interrogations sur ce dossier. Les Halles d'Auchan appartiennent au groupe Auchan et Vilogia est le collecteur du 1% logement patronal pour le groupe Auchan.Si nous avons bien compris les méandres du projet à 4 286 400 €. La ville achèterait les terrains à Auchan, pour les revendre ensuite à Vilogia qui est le collecteur du 1% logement du groupe Auchan. Nous rappelons que le maire du Blanc-Mesnil est membre de l'UMP et les principaux dirigeants Vilogia sont UMP.

Même une chatte n'y retrouverait pas ses petits.

Cet écheveau, pour le moins troublant nous ne manquerons pas d'en tirer tous les fils, car nous savons que le groupe Auchan tangue.