Ceux qui luttent B

Les réseaux sociaux ont contribué au débat municipale. Le pire et le meilleur se sont côtoyés. Nous laissons à chacun d'entre vous le soin de faire le tri. Néanmoins, il faut que vous sachiez que beaucoup d'articles auront des suites judiciaires. Ici, nous avons été engagés d'une manière partisane totalement assumée, nous nous sommes jamais cachés derrière des pseudos. Nous avons défendu avec conviction notre engagement de gauche et des valeurs qui fondent le contrat social de notre République.

Aujourd'hui la démocratie a tranché et nous avons une nouvelle majorité. Mais comme vous l'avez perçu nous avons eu et subi une campagne électorale sale et nauséabonde. Sachez qu'il y a une très forte probabilité qu'un recours en annulation soit déposé au tribunal administratif.

Nous avons aussi des informations inquiétantes, nous savons aussi que les autorités de l’État, elles aussi, sont pour le moins inquiètes du climat délétère et de violence qui s'est installé et règne sur notre commune depuis plusieurs semaines.

Il va de soi que Folio du Blanc-Mesnil continuera de commenter l'actualité qu'elle soit locale, départementale ou nationale. Folio, depuis janvier 2009, est un blog qui se veut acteur, continuera d'agir avec toutes celles et et tous ceux qui partagent ses valeurs de gauche.

Pour finir quelques informations sur la vie de Folio. Vous avez été 7572 à le visiter et 12899 pages ont été consultées en mars 2014, soit 244 par jour. Depuis janvier 2014, il a reçu 16659 visiteurs. Par rapport au premier trimestre 2013 nous constatons une progression de 122%. Bien entendu nous nous félicitons de cette situation, mais nous savons aussi que la période électorale y est pour beaucoup. Néanmoins à ce jour nous avons atteint 50% du nombre de visites de l'année 2013.

Nous vous remercions vivement pour l'attention, que vous apportez à Folio du Blanc-Mesnil, qui reste néanmoins un petit lutin de la blogosphère et cela nous permet de ne pas attraper la grosse tête, et de rester proche de vous.