dessin pour la justice et le droit

Les mobilisations citoyennes qui se développent actuellement en Seine Saint Denis ont un point commun, la situation environnementale et sanitaire extrêmement dégradée. Elles se développent aussi à partir du constat que cette situation semble conduire les décideurs technocrates et nombre d'élus à considérer que ce territoire peut continuer dans ces conditions d'accueillir toutes sortes d'expérimentations puisque la population les a tolérées. Il y a dans ces attitudes un mépris qui n'est plus supportable.

Notre territoire a été défiguré, segmenté par les voies autoroutières qui depuis des décennies imposent les nuisances sonores et gazières, des transports ferroviaires qui sont porteurs d'accidents industriels très graves et a cela s'ajoute aujourd'hui des propositions d'installation d'usines de méthanisation potentiellement dangereuses à Romainville et au Blanc-Mesnil.

Oui, il y a du mépris pour les habitants de la Seine Saint Denis, deux événements récents le met en exergue.

La gare de triage de Drancy/le Bourget reçoit 20800 wagons transportant des produits toxiques dont certains sont extrêmement toxiques tel le chlore, tout le monde est d'accord sur la dangerosité de ce transit au cœur d'une zone urbaine dense, mais au lieu de s'attaquer aux causes du danger, l’État prend une mesure qui ne règle rien, mais sanctionne les habitants qui ont eu l'outrecuidance de venir habiter dans ces quartiers.

L'usine CMMP, dans le quartier du Bourg à Aulnay, cet établissement posait de très graves problèmes dues à l'amiante. La dépollution a duré plusieurs années, il ne restait plus que quelques travaux à effectuer. Début avril 2013, plusieurs camions sont venus déverser sur cet espace plusieurs tonnes de terres dont on ignore encore aujourd'hui si elles ne sont pas toxiques. A ce moment du récit permettez nous de vous donner le bilan sanitaire des dégâts produits par cette usine. Bilan dressé le 30 mars 2011. 108 malades de l'amiante dont 62 décédés, 59 contaminés par expositions environnementales, 26 contaminés qui travaillaient dans l'usine, 14 contaminés par un membre de leur famille. Maladies : 13 cancers bronco-pulmonaire, 18 abestos, 45 plaques pleurales,26 mésothéliomes cancer très rares de la plèvre, 13 pathologies probablement dues au zircon radioactifs.

Cette situation est révélatrice du peu de considération pour la population de notre département. Il paraît donc évident que nous ne puissions plus tolérer le maintien et la poursuite sur notre territoire de telles atteintes à notre environnement, à notre santé et à notre sécurité. De plus non content d'avoir gravement mis nos conditions de vie en péril, ces mêmes décideurs prennent des mesures pour se protéger et protéger leurs intérêts en n'hésitant pas un seul instant aux dégâts que ces mesures font aux patrimoines des habitants concernés qui sont ainsi pénalisés deux fois.

C'est pourquoi, les citoyens ont totalement raisons de se mobiliser, en effet, aujourd'hui les promoteurs d'installations potentiellement dangereuses veulent vous les imposer et demain pour protéger leurs intérêts et masquer leurs responsabilités qui ont été les leurs, n'hésiteront pas un seul instant à prendre des mesures dont vous serez à nouveau les seules victimes.

Aujourd'hui ils affirment que ces installations potentiellement dangereuses sont conformes aux normes en vigueur et demain pour leur confort et leur intérêt ils s'abriteront derrière des normes nouvelles, non pas pour vous protéger des éventuels dangers que vous combattez aujourd'hui, mais pour nier les responsabilités et masquer leurs responsabilités.

Face à l'éventuelle installation d'une usine de méthanisation les citoyens réunis dans le Corivum ont eu et ont raison de se mobiliser, face à la décision préfectorale inique que ne résout en rien les dangers industriels potentiels de la gare de triage et organise l'appauvrissement du patrimoine de près de 10000 habitants de Blanc-Mesnil, la seule réponse est la mobilisation citoyenne, pour exiger le retrait de la décision préfectorale et obtenir l'interdiction du transit des produits toxiques sur la gare de triage de Drancy/ Le Bourget.

Folio du Blanc-Mesnil et les élus, Le Blanc-Mesnil C'est Vous, Le Blanc-Mesnil Pour Vous participeront et soutiendront toutes les initiatives poursuivants ces objectifs .